22 mars - 7 avril 1992Thaïlande. Nomination du général Suchinda Krapayoon au poste de Premier ministre à l'issue des élections

 

Le 22, treize mois après le coup d'État militaire du 23 février 1991, les Thaïlandais élisent une Assemblée de trois cent soixante députés, qui disposera d'un pouvoir restreint, tandis que la junte au pouvoir désigne deux cent soixante-dix sénateurs. Soutenu par les forces armées, le Samakkhi Tham (S.T.P.) obtient soixante-dix-neuf élus. Le Chat Thai, rallié à la junte, remporte soixante-quatorze sièges et le Parti de l'aspiration nouvelle (N.A.P.), dirigé par un ancien chef des armées opposé aux militaires en place, obtient soixante-douze sièges.

Le 25, le Samakkhi Tham, le Chat Thai et trois petits partis, qui à eux cinq disposent de cent quatre-vingt-quinze sièges à l'Assemblée, proposent la candidature de Narong Wongwan, chef du S.T.P., ancien vice-ministre et riche homme d'affaires, à la tête du gouvernement. Les États-Unis font aussitôt savoir que celui-ci est impliqué dans un trafic de drogue. Le 7 avril, le général Suchinda Krapayoon, commandant en chef des forces armées, sénateur et homme fort du régime, est nommé Premier ministre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22 mars - 7 avril 1992 - Thaïlande. Nomination du général Suchinda Krapayoon au poste de Premier ministre à l'issue des élections », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-mars-7-avril-1992-nomination-du-general-suchinda-krapayoon-au-poste-de-premier-ministre-a-l-issue-des-elections/