13-23 décembre 1999France. Réunion des élus corses à Matignon et trêve illimitée des mouvements nationalistes

 

Le 13, à Matignon, le Premier ministre, Lionel Jospin, reçoit vingt-huit élus corses, dont deux nationalistes de Corsica Nazione. Il avait pris cette initiative en novembre, renonçant à l'exigence préalable de l'arrêt de la violence pour entamer le dialogue avec les nationalistes. Cinq ministres – Intérieur, Économie, Fonction publique, Aménagement du territoire et Environnement, Équipement et Transports – et le préfet de Corse, Jean-Pierre Lacroix, sont également présents. Le Premier ministre annonce le lancement d'un « processus » de discussions, « au grand jour », sur l'avenir de l'île, sans calendrier ni interdit. Des groupes de travail doivent être mis en place en vue des prochaines étapes de la discussion. Le chef de file nationaliste Jean-Guy Talamoni invite les Corses à « s'engager avec détermination dans la nouvelle démarche de paix ».

Le 23, quatre organisations nationalistes corses, dont le F.L.N.C.-Canal historique et Clandestinu, qui avait revendiqué les attentats de novembre, approuvent le « débat public engagé à Matignon » et annoncent « un cessez-le-feu sans condition de temps ni de lieu ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13-23 décembre 1999 - France. Réunion des élus corses à Matignon et trêve illimitée des mouvements nationalistes », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-23-decembre-1999-reunion-des-elus-corses-a-matignon-et-treve-illimitee-des-mouvements-nationalistes/