Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

13-23 août 1996

Jordanie. Émeutes contre la hausse des prix

Le 13, le gouvernement procède au doublement du prix du pain, conformément au plan de redressement économique négocié avec le Fonds monétaire international.

Le 16, des troubles éclatent dans quatre villes du sud du pays, dont Karak, ville de soixante-dix mille habitants, où ils se poursuivent le lendemain. Des émeutes dirigées contre des hausses de prix avaient déjà eu lieu dans le pays en avril 1989. Le roi Hussein réagit avec une grande fermeté à ces expressions de mécontentement. Disculpant le Front d'action islamique, principale formation de l'opposition, il met en cause des « parties étrangères » dans l'exploitation de ce malaise, allusion implicite au parti Baas pro-irakien. Plusieurs centaines de jeunes sont arrêtés et le couvre-feu est imposé à Karak. L'opposition réclame la démission du gouvernement d'Abdel Karim Kabariti, nommé en février, et l'annulation des augmentations de prix.

Le 23, les autorités évoquent une « implication officielle irakienne dans les troubles ».

— Universalis

Événements précédents