Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

12-29 janvier 2021

Inde. Suspension de la réforme agraire

Le 12, la Cour suprême ordonne la suspension de la réforme agraire à l’origine du mouvement de contestation des paysans. Des dizaines de milliers d’entre eux, principalement originaires des régions agricoles du Pendjab et de l’Haryana, bloquent depuis novembre 2020 plusieurs accès à New Delhi, exigeant le retrait de lois adoptées en septembre qui libéralisent la vente des produits agricoles. Saisie par les autorités qui souhaitaient empêcher l’organisation d’une manifestation dans la capitale le 26, jour de la fête nationale, la Cour ne se prononce pas sur la constitutionnalité des lois controversées, mais propose la médiation d’un comité d’experts.

Le 26, les paysans manifestent dans New Delhi, sortant des parcours autorisés, et investissent le Fort Rouge, ancien palais emblématique des Grands Moghols. De violents affrontements avec la police font un mort. Les jours suivants, les autorités rompent les négociations avec les syndicats paysans et ouvrent des enquêtes contre certains de leurs dirigeants. Les dispositifs policiers sont renforcés autour des camps occupés par les paysans aux portes de la capitale.

Le 29, seize partis d’opposition boycottent le discours du président Ram Nath Kovind devant le Parlement à l’occasion de l’ouverture de la session budgétaire, en signe de solidarité avec les paysans.

— Universalis

Événements précédents

  • 26 novembre 2020 Inde. Révolte des paysans

    Les paysans du Pendjab, dénonçant les lois adoptées en septembre qui libéralisent les prix agricoles et suppriment les marchés régulés par l’État, lancent une « marche vers Delhi » à l’appel de leurs syndicats. Les jours suivants, leur cortège qui s’étend sur plusieurs kilomètres, rejoint par les paysans...

  • 27 octobre 2020 Inde. Libéralisation de la propriété foncière au Jammu-et-Cachemire

    Le gouvernement nationaliste hindou libéralise l’accès à la propriété foncière dans le Jammu-et-Cachemire en autorisant des non-Cachemiris à y acquérir des terres. En août 2019, cet État jusqu’alors autonome – le seul du pays à être majoritairement peuplé de musulmans – avait été ramené au statut de...

  • 30 septembre 2020 Inde. Acquittement de responsables nationalistes hindous dans l’affaire de la mosquée d’Ayodhya

    Un tribunal spécial acquitte les trente-deux responsables du Bharatiya Janata Party, le parti nationaliste hindou au pouvoir, qui étaient poursuivis pour avoir poussé des fanatiques hindous à détruire la mosquée d’Ayodhya (Uttar Pradesh), en décembre 1992. Les émeutes intercommunautaires qui s’en étaient...

  • 15-29 juin 2020 Inde - Chine. Regain de tension dans l’Himalaya

    Le 15, un accrochage sur la « ligne de contrôle effectif » qui marque depuis 1962 la frontière entre le Ladakh indien et l’Aksai Chin chinois provoque la mort d’une vingtaine de soldats indiens et d’un nombre indéterminé de soldats chinois. La tension était élevée dans le secteur depuis mai. Il s’agit...

  • 1er-29 mai 2020 Inde. Maintien des mesures de confinement

    Le 1er, le gouvernement annonce la prolongation de deux semaines des mesures de confinement, tout en modulant le niveau des restrictions selon le risque de contamination par le coronavirus. Les travailleurs migrants, privés de revenus depuis le début du confinement, sont autorisés à regagner leur village...

  • 14 avril 2020 Inde. Prolongation des mesures de confinement

    Le Premier ministre Narendra Modi annonce la prolongation des mesures de confinement au moins jusqu’au 3 mai, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. À Bombay, cette décision provoque des affrontements entre la police et des travailleurs migrants qui, privés de travail par l’arrêt de l’activité,...

  • 20 mars 2020 Inde. Exécution des auteurs du viol d’une étudiante

    Quatre des six auteurs du viol d’une étudiante décédée des suites de ses blessures, à New Delhi, en décembre 2012, sont exécutés par pendaison – un autre avait été retrouvé pendu en prison et un sixième était mineur au moment des faits. L’affaire avait suscité une vive émotion et relancé le débat sur...

  • 18-26 mars 2020 Inde. Lutte contre l’épidémie de Covid-19

    Le 18, alors que trois décès dus à la Covid-19 sont recensés dans le pays, l’Inde interdit l’entrée sur son territoire aux ressortissants européens.

    Le 24, le Premier ministre Narendra Modi ordonne le confinement de la population pour une durée de trois semaines, à compter du lendemain. ...

  • 8-25 février 2020 Inde. Élection régionale de Delhi et émeutes à New Delhi

    Le 8, le Bharatiya Janata Party (BJP, nationaliste hindou) du Premier ministre Narendra Modi échoue à conquérir la région de Delhi et à faire de cette élection régionale un référendum en faveur de la loi sur la citoyenneté adoptée en décembre 2019. Le Parti de l’homme ordinaire du chef du gouvernement...

  • 11-24 décembre 2019 Inde. Adoption d’une législation discriminatoire à l’encontre des musulmans

    Le 11, le Parlement adopte un amendement à la loi sur la nationalité de décembre 1955 qui rompt avec le principe de laïcité inscrit dans la Constitution. Le texte autorise la naturalisation des immigrés hindous, sikhs, jaïns, parsis, chrétiens ou bouddhistes – mais pas musulmans – qui ont fui l’Afghanistan,...