Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

12-13 juillet 1981

France - République fédérale d'Allemagne. 38e sommet franco-allemand

Le 12, François Mitterrand se rend à Bonn, où doit avoir lieu le trente-huitième sommet franco-allemand depuis 1963, le premier auquel participe le nouveau président de la République française. Il est accompagné de Pierre Mauroy, Premier ministre, et de sept ministres. Un des buts de ce sommet est de rechercher une certaine « homogénéité » des vues françaises et allemandes à la veille de la réunion des sept pays industrialisés à Ottawa. C'est aussi l'occasion de prendre la mesure des relations franco-allemandes après le départ de Valéry Giscard d'Estaing, ami personnel du chancelier Helmut Schmidt.

Le 13, à l'issue de deux jours d'entretiens qui ont porté sur la situation monétaire internationale, sur les questions de sécurité et de désarmement, et sur le fonctionnement des institutions communautaires, François Mitterrand célèbre « la précieuse et irremplaçable intimité qui s'est forgée entre nos deux nations », et « l'exemplarité » des relations entre Bonn et Paris.

— Universalis

Événements précédents