7-31 juillet 1981France. Changements dans l'audiovisuel

 

Le 7 se réunit pour la première fois la commission sur l'audiovisuel, en présence de Jack Lang, ministre de la Culture, et de Georges Fillioud, ministre de la Communication. Ce dernier précise que la mission de cette commission, présidée par Pierre Moinot, sera de « doter notre pays d'une véritable charte de l'audiovisuel » et rappelle les trois principes qui devront l'inspirer : autonomie, décentralisation, culture.

Le 16, au Sénat, Georges Fillioud évoque la prolifération des radios libres et pose plusieurs conditions à leur existence : interdiction de la publicité, stricte limitation de la puissance des émetteurs.

Le 23, le Conseil des ministres dote deux des chaînes de télévision de nouveaux présidents : Jacques Boutet remplace Jean-Louis Guillaud à la tête de T.F.1, tandis que Pierre Desgraupes succède à Maurice Ulrich comme P.-D.G. d'Antenne 2.

Le 30, le Conseil des ministres décide la nomination de Michèle Cotta à la présidence de Radio-France en remplacement de Jacqueline Baudrier, qui devient ambassadeur permanent auprès de l'U.N.E.S.C.O.

Le 31, Claude Lemoine, directeur général de FR3 depuis 1978, cesse ses fonctions, son poste ayant été supprimé par le Conseil d'administration de FR3 le 30 juin. Une partie de ses attributions (les programmes, sauf l'information) est confiée au réalisateur Serge Moati.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-31 juillet 1981 - France. Changements dans l'audiovisuel », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-31-juillet-1981-changements-dans-l-audiovisuel/