12-13 décembre 1997Union européenne. Conseil européen de Luxembourg

 

Les 12 et 13, lors du Conseil européen de Luxembourg, les chefs d'État et de gouvernement des Quinze décident la création d'un « groupe informel euro » qui réunira les onze participants probables à l'Union monétaire. Sous la pression de Londres, il est toutefois décidé que les quatre pays qui n'adhéreront pas immédiatement à l'euro – la Grèce, le Royaume-Uni, la Suède et le Danemark – pourront transformer un point de l'ordre du jour du groupe euro en question d'intérêt commun devant donc être traitée par le conseil Écofin. Mais le thème principal du Conseil européen est l'élargissement de l'Union vers l'Est avec la décision de lancer les négociations relatives à l'adhésion des onze pays dont la candidature a été retenue – Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovénie, Estonie, Chypre, Roumanie, Bulgarie, Slovaquie, Lettonie, Lituanie. Les négociations bilatérales avec les six premiers, politiquement et économiquement mieux préparés, doivent s'ouvrir dès le printemps de 1998, mais tous les candidats participeront, à partir de mars 1998, à une Conférence européenne chargée de promouvoir le dialogue politique entre les Quinze et les « onze » durant la phase de pré-adhésion. Ankara, dont la candidature n'a pas été retenue, menace de rompre ses relations avec l'Union ; elle menace également d'accélérer l'intégration à la Turquie de la République turque du nord de Chypre si la partie grecque de l'île entame des discussions en vue de son adhésion à l'Union. Les Quinze confirment « l'éligibilité » de la Turquie à l'adhésion à l'Union tout en soumettant son rapprochement avec celle-ci à des conditions politiques.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-13 décembre 1997 - Union européenne. Conseil européen de Luxembourg », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-13-decembre-1997-conseil-europeen-de-luxembourg/