Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er-25 octobre 2019

Irak. Violente répression d’un fort courant de contestation

Le 1er, les forces antiémeute répriment violemment les manifestations contre la corruption et le mauvais fonctionnement des services publics, à Bagdad et dans le sud chiite du pays. Ces troubles éclatent à la suite de la mise à l’écart par le pouvoir du général Abdel Wahab al-Saadi, commandant des forces antiterroristes, qui a acquis une forte popularité dans le cadre de son combat contre l’organisation État islamique et se pose en adversaire des milices pro-iraniennes des Unités de la mobilisation populaire.

Le 3, le gouvernement d’Adel Abdel-Mehdi instaure le couvre-feu dans la capitale.

Le 4, le dirigeant chiite Moqtada al-Sadr, dont le mouvement domine le Parlement, réclame la démission du gouvernement et l’organisation d’élections, appuyé par l’ancien Premier ministre Haïdar al-Abadi. De son côté, la coalition al-Fatah qui représente les milices pro-iraniennes, deuxième force parlementaire, appelle le pouvoir à effectuer des réformes.

Le 6, la présentation par Adel Abdel-Mehdi de mesures économiques et sociales fait retomber la tension.

Le 22, le rapport de la commission d’enquête gouvernementale sur les violences du début du mois fait état de la mort de cent cinquante-sept personnes. Il attribue la responsabilité d’un « usage excessif » de la force aux membres des forces de sécurité, ainsi qu’à des « tireurs non identifiés ». Quelques dizaines de commandants des forces de sécurité sont limogés.

Le 25, jour anniversaire de la prise de fonction du gouvernement d’Adel Abdel-Mehdi, les manifestants se mobilisent de nouveau, dénonçant l’ingérence de Téhéran par l’intermédiaire des milices pro-iraniennes. La répression des manifestations fait une nouvelle centaine de morts dans les derniers jours du mois.

— Universalis

Événements précédents

  • 17-18 juillet 2019 Irak - Turquie. Assassinat du vice-consul turc au Kurdistan

    Le 17, un homme armé tue le vice-consul turc à Erbil, capitale du Kurdistan, ainsi que deux civils, dans un restaurant de la ville, avant de prendre la fuite. Depuis mai, les forces turques mènent une opération dans la région autonome contre les forces du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK)....

  • 28 mai 2019 Irak. Élection de Nechirvan Barzani à la présidence du Kurdistan

    Le Parlement du Kurdistan élit le chef du gouvernement régional Nechirvan Barzani à la présidence de la province autonome, par 68 voix sur 111. Le président Massoud Barzani, au pouvoir depuis la fondation de la province autonome en 2005, avait démissionné en octobre 2017 à la suite de la crise provoquée...

  • 26 mai-3 juin 2019 Irak. Condamnation à mort de djihadistes français

    Entre le 26 et le 29, un tribunal de Bagdad condamne à mort sept Français pour appartenance à l’organisation État islamique (EI). Arrêtés en Syrie par les Forces démocratiques syriennes, ils ont été transférés en Irak en février pour y être jugés, en compagnie d’autres Français et de dizaines d’autres...

  • 29 avril 2019 Irak - Syrie. Message d’Abou Bakr al-Baghdadi

    L’organisation État islamique (EI) diffuse un enregistrement vidéo d’Abou Bakr al-Baghdadi, enregistré après la chute en mars de Baghouz, le dernier bastion de l’EI en Syrie. Le chef de l’EI n’est plus apparu en public depuis la proclamation du « califat » à Mossoul en juin 2014 et n’avait plus publié...

  • 2-24 octobre 2018 Irak. Renouvellement de l’exécutif

    Le 2, au terme de quatre mois de tractations depuis les élections législatives de mai, le Parlement élit à la présidence de la République l’ancien Premier ministre du Kurdistan Barham Saleh (Union patriotique du Kurdistan). La désignation à ce poste honorifique dévolu aux Kurdes donne lieu pour la première...

  • 3-7 septembre 2018 Irak. Reprise du mouvement de contestation

    Le 3, alors que les tractations en vue de la formation d’un gouvernement sont toujours en cours, la mort d’un manifestant à Bassorah, dans le sud du pays, qui s’ajoute à l’intoxication fin août de milliers d’habitants par l’eau polluée, relance le mouvement de contestation sociale qui y était apparu...

  • 22 août 2018 Syrie - Irak. Nouveau message d’Abou Bakr al-Baghdadi

    Un enregistrement audio du chef de l’organisation État islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi, le premier depuis septembre 2017, est diffusé sur la messagerie Telegram à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Adha qui marque la fin du pèlerinage à La Mecque. Celui-ci continue d’appeler ses partisans à frapper...

  • 8-29 juillet 2018 Irak. Mouvement de contestation

    Le 8 débute à Bassorah un violent mouvement de contestation sociale justifié par la dégradation des services publics – notamment la pénurie d’électricité –, le chômage et la corruption. Marqués par des déprédations de bâtiments publics et de sièges de partis politiques, ainsi que par des heurts meurtriers...

  • 12-14 mai 2018 Irak. Victoire de Moqtada al-Sadr aux élections législatives

    Le 12 se tiennent les élections législatives initialement prévues en septembre 2017 et reportées en raison de la lutte contre l’organisation État islamique (EI), qui a pris fin en décembre. La coalition Sairoun (« En marche »), qui regroupe la formation du dirigeant populiste chiite Moqtada al-Sadr et...

  • 17 avril 2018 Irak. Condamnation d’une djihadiste française

    La cour pénale centrale de Bagdad condamne la Française Djamila Boutoutaou à la réclusion à perpétuité pour appartenance à l’organisation État islamique. Il s’agit de la première condamnation d’une Française pour terrorisme dans le pays. Près de trois cents étrangères ont été condamnées depuis le début...