8-13 juin 1986Autriche. Élection de Kurt Waldheim à la présidence de la République, et désignation de Franz Vranitzky au poste de chancelier

 

Le 8, Kurt Waldheim (conservateur) est élu pour six ans à la présidence de la République autrichienne avec 53,9 p. 100 des voix, contre 46,1 p. 100 au candidat socialiste, Kurt Steyrer. Ce second tour de l'élection présidentielle, intervenant au terme d'une campagne dominée par les accusations portées contre Kurt Waldheim à propos de sa conduite pendant la Seconde Guerre mondiale, provoque des réactions dans plusieurs capitales. Tandis qu'à Moscou l'agence Tass se félicite de l'« échec d'une entreprise inavouable de calomnie », le résultat du scrutin est accueilli à Tel-Aviv avec « chagrin et déception » ; Paris et Washington se montrent embarrassés.

Le 9, Israël annonce le rappel de son ambassadeur à Vienne, et le chancelier autrichien Fred Sinowatz (socialiste), tirant les conséquences de l'échec de son parti, démissionne. Le ministre des Finances, Franz Vranitzky, est désigné pour succéder à Fred Sinowatz qui reste à la tête du Parti socialiste.

Le 13, le chancelier Vranitzky, qui prendra officiellement ses fonctions le 16, présente son gouvernement : quatre portefeuilles seulement changent de titulaire. Cette équipe devra assurer la transition jusqu'aux élections législatives, prévues dans dix mois.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  8-13 juin 1986 - Autriche. Élection de Kurt Waldheim à la présidence de la République, et désignation de Franz Vranitzky au poste de chancelier », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/8-13-juin-1986-election-de-kurt-waldheim-a-la-presidence-de-la-republique-et-designation-de-franz-vranitzky-au-poste-de-chancelier/