27-29 décembre 1985Autriche – Italie. Attentats simultanés contre El Al dans les aéroports de Vienne et de Rome

 

Le 27, peu après 9 heures, deux commandos suicides lancent des grenades et ouvrent le feu, à peu près au même moment, devant les guichets de la compagnie israélienne El Al dans les aéroports de Vienne-Schwechat et de Rome-Fiumicino. Les policiers autrichiens et italiens interviennent, ainsi que les gardes de sécurité israéliens, et des fusillades éclatent : à Fiumicino, seize personnes sont tuées, dont trois des quatre terroristes, et soixante-quatorze blessées. À Schwechat, l'attentat fait trois morts, dont un des trois terroristes, et quarante-sept blessés. Les terroristes survivants, grièvement blessés, sont arrêtés : tous les sept sont d'origine palestinienne et seraient membres du groupe d'Abou Nidal, mouvement extrémiste hostile à l'O.L.P. de Yasser Arafat.

Le 29, Shimon Peres dénonce la Libye comme étant le « centre mondial du terrorisme ». La responsabilité de Tripoli est d'autant plus mise en cause que les trois terroristes de Vienne portaient des passeports tunisiens volés en Libye et que, d'autre part, il semble qu'Abou Nidal soit désormais installé à Tripoli. Le Bureau populaire libyen des relations extérieures réagit à ces accusations en affirmant que Washington et Tel-Aviv ont « déjà pris la décision d'agresser le peuple libyen » et en se déclarant déterminé à « se défendre contre toute agression impérialo-sioniste ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27-29 décembre 1985 - Autriche – Italie. Attentats simultanés contre El Al dans les aéroports de Vienne et de Rome », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-29-decembre-1985-attentats-simultanes-contre-el-al-dans-les-aeroports-de-vienne-et-de-rome/