AHRONOVITCH YURI (1932-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ayant rompu assez tôt avec la tutelle soviétique, le chef d'orchestre Yuri Ahronovitch, contemporain d'Evgeni Svetlanov et de Guennadi Rojdestvenski, a mené une carrière très différente de celle de ses compatriotes.

Yuri Mikhaïlovitch Ahronovitch naît à Leningrad le 13 mai 1932 et reçoit dès l'âge de quatre ans une formation de violoniste à l'École centrale de musique puis au conservatoire de sa ville natale, dont il sort diplômé en 1954. Il se tourne vers la direction d'orchestre, qu'il étudie avec Nathan Rakhlin, chef de l'Orchestre symphonique d'État de l'Ukraine, et Kurt Sanderling, chef de l'Orchestre philharmonique de Leningrad. En 1956, il est nommé à la tête de l'Orchestre philharmonique de Saratov ; il enseigne également au conservatoire de cette ville. Puis il dirige l'Orchestre de Iaroslavl (1957-1963) avant de venir à Moscou comme chef permanent de l'Orchestre symphonique de la Radio en 1964. À la même époque, il dirige des représentations de ballets au Bolchoï. Mais deux lourds handicaps le tiennent à l'écart des emplois importants : ses origines juives et le fait qu'il n'a pas été formé au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, le sérail où se font et se défont les carrières officielles.

En 1972, Ahronovitch décide d'émigrer en Israël et d'en adopter la nationalité. Il donne quelques concerts avec l'Orchestre philharmonique d'Israël puis avec l'Orchestre philharmonique de New York. Sa carrière se développe très vite dans le monde, d'abord à Londres, puis aux États-Unis. Il est invité à diriger Otello de Verdi à l'Opéra de Cologne puis il fait ses débuts au Covent Garden de Londres en 1974 en dirigeant Boris Godounov de Moussorgski. Un an plus tard, il succède à Günter Wand à la tête de l'Orchestre du Gürzenich de Cologne, ville où il se fixe : il est le premier chef n [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « AHRONOVITCH YURI - (1932-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yuri-ahronovitch/