SANDERLING KURT (1912-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le chef d'orchestre allemand Kurt Sanderling était admiré pour sa direction pleine d'intelligence, en particulier dans ses interprétations nuancées des symphonies de Dmitri Chostakovitch, avec lequel il s'était lié d'amitié. Outre ce compositeur, il a donné de mémorables lectures des œuvres de Brahms, Sibelius et Haydn.

Kurt Sanderling naît le 19 septembre 1912 à Arys, en Prusse-Orientale (auj. Orzysz, en Pologne). Après avoir étudié le piano à Königsberg et à Berlin, il devient répétiteur au Staatsoper de Berlin en 1931. Renvoyé deux ans plus tard pour « non-appartenance à la race aryenne », il est déchu de sa nationalité en 1935, comme les autres juifs allemands. L'année suivante, Sanderling obtient un visa pour émigrer en Union soviétique ; il y acquiert la renommée en tant que chef principal au Grand Orchestre symphonique de la Radio de l'U.R.S.S. à Moscou (1936-1941), à l'orchestre de Kharkov (1939-1942) et à l'Orchestre philharmonique de Leningrad (1941-1960), en tant qu'assistant d'Evgeni Mravinski. Après vingt-quatre ans d'exil, il obtient des autorités soviétiques de rentrer en R.D.A. pour diriger l'Orchestre symphonique de Berlin-Est (1960-1977) ainsi que l'orchestre de la Staatskapelle de Dresde (1964-1967). Kurt Sanderling ne se fait réellement connaître à l'Ouest qu'au début des années 1970, lorsqu'il commence à se déplacer à l'étranger en tant que chef invité. Il poursuit ainsi sa carrière jusqu'à l'âge de quatre-vingt-quinze ans et s'éteint trois ans plus tard, le 17 septembre 2011, à Berlin.

—  Melinda C. SHEPHERD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Melinda C. SHEPHERD, « SANDERLING KURT - (1912-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-sanderling/