WILLIAMS CHARLES MELVIN dit COOTIE (1908-1985)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À quatorze ans, Charles Melvin, dit Cootie, Williams, qui est né à Mobile, en Alabama, le 24 juillet 1908, commence à pratiquer la batterie. Ce n'est que par la suite qu'il s'intéressera à la trompette et s'inscrira dans la lignée de King Oliver. Il appartient successivement à l'Eagle Eye Shields Band (1925-1926), à l'Alonzo Ross Deluxe Syncopators (1926-1928), à l'orchestre de Chick Webb (trois semaines en 1928, Webb ne pouvant lui assurer un emploi) et à celui de Fletcher Henderson (1928-1929).

S'il est une date qui compte dans la vie artistique de Cootie Williams, c'est bien cette année 1929 où il rencontre Duke Ellington, avec lequel s'instaurera — jusqu'en 1940 — une collaboration de plus de onze ans.

Cootie Williams devient l'indispensable piment du cocktail ellingtonien, dans lequel il prend la succession du roi de la sourdine wa-wa qu'était Bubber Miley. Sa trompette est de tous les grands succès de l'orchestre. Qu'il suffise de citer Rockin' in Rhythm, Double Check Stomp (1930), Echoes of the Jungle (1931), Bundle of Blues (1933), Echoes of Harlem (1936, première pièce à porter le sous-titre de Cootie's Concerto), Caravan (1937), Ridin' on a Blue Note (1938, partition spécialement écrite pour le mettre en valeur), Grievin' (1939), Stormy Weather, Chloe, In a Mellow Tone (1940). On pourra mesurer l'estime dans laquelle le tenait le Duke à la splendeur de la pièce qu'il lui dédia comme cadeau d'adieu, le Concerto for Cootie (1940). Cootie Williams n'atteindra plus que rarement un pareil degré de perfection. La séparation du Duke et de Cootie marquera le monde du jazz, à tel point que Raymond Scott enregistrera When Cootie left the Duke. Pourtant, le succès ne se détourne pas de lui. Il entre comme vedette chez Benny Goodman en 1940 et, en 1942, il crée son propre grand orchestre. Sous la pression des c [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  WILLIAMS CHARLES MELVIN dit COOTIE (1908-1985)  » est également traité dans :

ELLINGTON DUKE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 439 mots

29 avril 1899 Edward Kennedy Ellington naît à Washington (D.C.). 1924-1927 Duke Ellington se produit, principalement à New York, avec l'ensemble dont il a pris la direction, The Washingtonians, qui enregistre notamment East St. Louis Toodle-oo (1926), Black and Tan Fantasy et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ellington-reperes-chronologiques/#i_98116

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « WILLIAMS CHARLES MELVIN dit COOTIE - (1908-1985) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/williams-charles-melvin-dit-cootie/