JENNEY WILLIAM LE BARON (1832-1907)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Formé à Paris, à l'École centrale des arts et manufactures, William Le Baron Jenney a été ingénieur avant d'être architecte. En 1868, il s'établit à Chicago et fait un cours d'architecture auquel assistent Sullivan, Martin Roche, Burnham et d'autres membres de la future école de Chicago ; en 1869, il publie son livre, Principles and Practices of Architecture, et achève le premier Leiter Building à Chicago, édifice important surtout pour ses répercussions car il constitue un prototype de l'architecture américaine moderne. Par ses œuvres, Jenney rend peu à peu possible, sans l'inventer, le mur non porteur fixé à une ossature interne en acier (le mur-rideau, le gratte-ciel). Les bâtiments de Jenney, le Home Insurance Company Building (1883-1885), puis le deuxième Leiter Building (1889) et le Fair Building (1891), sont tous construits sur un même schéma qui se précise de plus en plus sans jamais atteindre à la « franchise » de Sullivan : le bâtiment n'est qu'une grille volumétrique sur laquelle planchers et murs sont posés. Du premier Leiter Building aux dernières œuvres de Jenney, l'ornementation (des pilastres dissimulent à l'extérieur les poutres d'acier et des colonnes de fonte les enveloppent à l'intérieur) se fait de plus en plus discrète, la place occupée par les fenêtres devient de plus en plus grande et les murs extérieurs semblent de moins en moins porteurs. Jenney a posé les fondements de l'école de Chicago ; Sullivan, l'élève moins timide, a par son purisme et par son refus des concessions supplanté le maître.

—  Yve-Alain BOIS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  JENNEY WILLIAM LE BARON (1832-1907)  » est également traité dans :

ARCHITECTURE (Matériaux et techniques) - Acier

  • Écrit par 
  • Philippe BOUDON
  •  • 3 246 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Utilisation cachée de l'acier »  : […] Au moment où se généralise l'utilisation de l'acier, commence l'histoire des gratte-ciel américains. La résistance de l'acier permettait d'absorber le poids des étages supérieurs sans grossir démesurément les éléments inférieurs ; les matériaux traditionnels auraient nécessité de tels renforcements que l'espace des étages inférieurs eût été inutil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-materiaux-et-techniques-acier/#i_260

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'École de Chicago »  : […] Après l'incendie d'octobre 1871 la ville de Chicago, qui est rapidement reconstruite, sert de cadre à une véritable architecture commerciale (immeubles de bureaux, grands magasins, etc.) largement indépendante des styles historiques. La construction à ossature en acier qui se généralise à partir de la fin des années 1880 soulève des problèmes inéd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_260

SULLIVAN LOUIS HENRY (1856-1924)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 761 mots

À lire les historiens de l'architecture, le nom de Sullivan (qui a pourtant peu construit) sonne comme l'emblème d'origine de la modernité architecturale américaine. Faut-il souscrire à ce jugement ? Sullivan fait ses études au Massachusetts Institute of Technology (1870-1873) et à l'École des beaux-arts de Paris (1874-1878). À Chicago, il suivra l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-henry-sullivan/#i_260

TOURS DE GRANDE HAUTEUR ou GRATTE-CIEL

  • Écrit par 
  • Élisabeth PÉLEGRIN-GENEL
  •  • 6 124 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance du gratte-ciel »  : […] C'est à la fin du xix e  siècle que les constructions de grande hauteur quittent le domaine du sacré pour le profane. Un concours de circonstances favorise la naissance des gratte-ciel à Chicago : un violent incendie détruit la ville en 1871 et tout est à reconstruire. La mise au point de l'ascenseur par Elisha Graves Otis en 1857 et la maîtrise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tours-de-grande-hauteur-gratte-ciel/#i_260

Pour citer l’article

Yve-Alain BOIS, « JENNEY WILLIAM LE BARON (1832-1907) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-jenney/