GORGAS WILLIAM CRAWFORD (1854-1920)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

William Gorgas était un médecin militaire de l’armée américaine dont il fut Surgeon General (médecin en chef) pendant la Première Guerre mondiale. Il est surtout connu pour sa contribution fondamentale à l’éradication de la fièvre jaune à la Havane entre 1901 et 1903 et au contrôle du paludisme lors de la construction du canal de Panamá entre 1904 et 1914.

William Gorgas

William Gorgas

Photographie

William Gorgas, médecin militaire américain, est nommé Surgeon General (médecin en chef des services de santé de l'armée américaine) en 1914, l'année où cette photographie a été prise. Il occupera ce poste jusqu'à sa retraite en 1918, donc pendant toute la durée de la guerre. 

Crédits : Harris & Ewing Collection/ Lybrary of Congress ; Washington DC

Afficher

William Crawford Gorgas naît le 3 octobre 1854 à Toulminville, Alabama. Son père fut général dans l’armée confédérée avant d’occuper différentes positions administratives dans des universités d’Alabama. William Gorgas fait ses études à l’université du Sud (University of the South), dans le Tennessee, et devient médecin militaire en 1880. Après être passé par divers postes, il est nommé responsable des services sanitaires (Chief Sanitary Officer) à la Havane en 1901, après la guerre entre l’Espagne et les États-Unis et l’établissement d’un protectorat militaire américain sur la jeune république de Cuba. Le paludisme et la fièvre jaune y sont alors endémiques. Quelques années plus tôt, en 1898, une mission dirigée par le Surgeon General Walter Reed avait été envoyée sur l’île pour identifier les causes de la fièvre jaune et chercher les moyens de la contrôler. Walter Reed avait alors confirmé la découverte, déjà ancienne (1881), du médecin cubain Carlos Finlay concernant la transmission de la maladie par la piqûre d’un moustique, ici du genre Aedes. On passait ainsi de l’hygiène pasteurienne à la lutte contre l’insecte vecteur. À cette époque, on bénéficie également des connaissances dans la lutte antivectorielle acquises en particulier en Italie. C’est dans ce contexte que se situe l’intervention de William Gorgas, qui va être favorisée par l’occupation militaire de Cuba : la loi martiale restreint la circulation des personnes de zones atteintes vers les zones indemnes et [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Médias de l’article

William Gorgas

William Gorgas
Crédits : Harris & Ewing Collection/ Lybrary of Congress ; Washington DC

photographie

William Gorgas

William Gorgas
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie




Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « GORGAS WILLIAM CRAWFORD - (1854-1920) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-crawford-gorgas/