VLADIMIR VSEVOLODOVITCH MONOMAQUE (1053-1125) grand-prince de Kiev (1113-1125)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Petit-fils de Iaroslav le Sage par son père (Vsevolod) et de Constantin IX Monomaque (d'où le surnom du prince) par sa mère, Vladimir reçoit, en 1078, de son père, devenu grand-prince de Kiev, la principauté de Tchernigov, mais doit, après la mort de Vsevolod et plusieurs années de luttes dynastiques, céder cette principauté à son cousin Oleg (de 1093 à 1097) et se contenter de la principauté de Pereïaslavl, située à la limite de la steppe et du pays de Rostov à la pointe nord-est de l'État kiévien. Il se partage entre la protection de sa principauté méridionale (victoires sur les Polovtsy en 1094 et en 1096) et l'organisation politico-militaire de celle du Nord ; en 1108, il y fonde la forteresse qui porta son nom et devint, un demi-siècle plus tard, la capitale de la principauté de Vladimir-Souzdal.

En 1113, Vladimir est appelé, à la suite d'un soulèvement populaire, à occuper le trône de Kiev. Son règne, continué jusqu'en 1132 par celui de son fils Mstislav, constitue la dernière période brillante de la Russie kiévienne, caractérisée par la paix intérieure et extérieure. Dans le domaine socio-économique, Vladimir prend des mesures pour réglementer le prêt à intérêt : si les mobiles de sa politique font l'objet de controverses, son souci de favoriser le développement du commerce est évident.

Prince cultivé, épris d'ordre et de justice, Vladimir a rédigé une Instruction (Poutchenie) adressée théoriquement à ses enfants, mais qui semble avoir été, en fait, un pamphlet politique destiné à présenter son auteur comme un prince chrétien modèle. Pendant son règne à Kiev, il fait compiler par Sylvestre, supérieur du monastère Saint-Michel de Vydoubitch, le Récit des temps passés, la première chronique russe.

—  Wladimir VODOFF

Écrit par :

Classification


Autres références

«  VLADIMIR VSEVOLODOVITCH MONOMAQUE (1053-1125) grand-prince de Kiev (1113-1125)  » est également traité dans :

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 635 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La Rous kiévienne »  : […] La formation de l'État kiévien à partir du milieu du ix e  siècle, le rôle joué dans ce processus par les Varègues (Scandinaves) et le nom de Rous sous lequel cet État vint à être connu sont matières à controverse chez les historiens. Il est clair toutefois que cette formation fut liée à l'importance nouvelle de la route du Dniepr entre la Baltique et Byzance. Le commerce au long de cette voie, su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ukraine/#i_42963

Pour citer l’article

Wladimir VODOFF, « VLADIMIR VSEVOLODOVITCH MONOMAQUE (1053-1125) - grand-prince de Kiev (1113-1125) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-vsevolodovitch-monomaque/