VITAMINES(repères chronologiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

  • 1897 C. Eijkman prouve que le béri-béri est un syndrome carentiel.

  • 1909 F. G. Hopkins et W. Stepp découvrent la vitamine A (rétinol).

  • 1910 C. Funk isole le facteur antibéribérique et l’appelle vitamine en raison de la présence d’un radical aminé dans cette molécule organique.

  • 1922 E. V. McCollum découvre un facteur antirachitique, la vitamine D.

  • 1922 H. Evans et K. Bishop trouvent la vitamine E (tocophérol) qui protège contre les radicaux libres et prévient le vieillissement cellulaire.

  • 1926 G. Minot et W. Murphy : traitement de la maladie de Biermer (anémie pernicieuse) par la vitamine B12.

  • 1930 A. Szent-Gyorgyi isole la vitamine C (acide ascorbique) antiscorbutique.

  • 1934 Williams montre que la vitamine B est la thiamine.

  • 1935 D. Warburg et W. Christian : vitamine PP (acide nicotinique) antipellagreuse.

  • 1935 Dam : vitamine K antihémorragique.

  • 1938 P. Karrer, synthèse de la vitamine E.

  • 1946 O. Isler, synthèse de la vitamine A.

  • 1947 F. A. Lipmann : la vitamine B5 (acide panthoténique) est un composant du coenzyme A.

—  Marc PASCAUD

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, professeur honoraire à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Pour citer l’article

Marc PASCAUD, « VITAMINES - (repères chronologiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitamines-reperes-chronologiques/