HAYA DE LA TORRE VÍCTOR RAÚL (1895-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique péruvien, né le 22 février 1895 à Trujillo (Pérou), mort le 2 août 1979 à Lima.

Issu d'une famille aisée, Víctor Raúl Haya de la Torre devient un leader étudiant ; en 1923, il est expulsé pour avoir été à la tête d'une manifestation de protestation contre la consécration du Pérou au Sacré-Cœur de Jésus. Exilé à Mexico, il fonde, le 7 mai 1924, l'A.P.R.A., Alliance populaire révolutionnaire américaine (Alianza popular revolucionaria americana). Ce mouvement dit apriste défend l'unité latino-américaine, la nationalisation des entreprises appartenant à des sociétés étrangères et l'arrêt de l'exploitation des Indiens. Haya de la Torre rentre au Pérou pour se présenter comme candidat apriste aux élections. L'oligarchie péruvienne se range derrière le colonel Luis M. Sánchez Cerro, qui est élu président après des élections très mouvementées. Haya de la Torre est envoyé en prison où il reste jusqu'à l'assassinat de Sánchez Cerro, en 1933.

De 1934 à 1945, Haya de la Torre vit caché au Pérou mais se fait connaître par ses activités clandestines et ses écrits. En 1945, l'A.P.R.A. prend le nom de Partido del Pueblo (parti du peuple) et soutient activement José Luis Bustamante y Rivero qui remporte les élections présidentielles. C'est en fait Haya de la Torre, alors âgé de cinquante ans, qui dirige le gouvernement. Cependant, ses partisans au Congrès ne réussissent pas à faire adopter leurs mesures réformistes contre l'opposition conservatrice. En 1947, Bustamante déclare le parti du peuple hors la loi. Après le renversement de Bustamante par le général Manuel Odría en 1948, Haya de la Torre se réfugie à l'ambassade de Colombie à Lima, où il reste de 1949 à 1954. Il est alors autorisé à se rendre au Mexique, où il réside jusqu'en 1957, année qui marque le retour d'un gouvernement constitutionnel au Pérou.

À l'élection présidentielle de 1962, Haya de la Torre est le candidat apriste. Odría et [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  HAYA DE LA TORRE VÍCTOR RAÚL (1895-1979)  » est également traité dans :

PÉROU

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD, 
  • Albert GARCIA, 
  • Alain LABROUSSE, 
  • Évelyne MESCLIER, 
  • Valérie ROBIN AZEVEDO
  •  • 22 243 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Manuel Prado »  : […] Le président élu, Manuel Prado, semble s'être fixé comme principal objectif de garder le contrôle du jeu politique, pour parvenir, coûte que coûte, au terme de son mandat. Il y réussit presque, puisque le coup d'État qui le déposa en même temps qu'étaient annulées les élections de 1962 eut lieu seulement dix jours avant la transmission régulière de ses pouvoirs constitutionnels à son successeur. À […] Lire la suite

Pour citer l’article

« HAYA DE LA TORRE VÍCTOR RAÚL - (1895-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-raul-haya-de-la-torre/