NESTERENKO VASSILI (1934-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le physicien biélorusse Vassili Borissovitch Nesterenko restera dans l'Histoire comme un ardent défenseur des victimes de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Né le 2 décembre 1934, dans le village de Krasny Kout, dans la province de Lugansk, en Ukraine, Nesterenko est diplômé de l'université de technologie de Moscou en 1958 puis suit les cours supérieurs de l'Institut des moteurs de l'Académie nationale de l'U.R.S.S. En 1963, il est alors embauché pour diriger un laboratoire de l'Académie des sciences de Biélorussie. En 1968, il soutient sa thèse de doctorat et est nommé constructeur général de l'armée en 1972. Nesterenko pilote un programme de recherche secret, consistant à mettre au point une centrale nucléaire miniature destinée à alimenter en énergie des bases mobiles de lancement de missiles intercontinentaux SS-20 et SS-25. Vers 1985, son équipe réalise une centrale d'une puissance de 700 kW, utilisant un uranium très enrichi et pouvant être déplacée n'importe où dans quatre camions ou hélicoptères dont l'un est affecté au transport du réacteur nucléaire. Deux exemplaires de cette centrale mobile sont déjà fabriqués et la production en série est programmée au rythme de vingt réacteurs par an lorsque survient l'accident de la centrale nucléaire ukrainienne de Tchernobyl, le 26 avril 1986. Cette catastrophe interrompt brutalement la brillante carrière de Nesterenko au sein du complexe militaro-industriel nucléaire de l'Union soviétique. Dans les jours qui suivent l'accident, il survole en hélicoptère la centrale détruite et mesure l'épouvantable ampleur du dégagement de matières radioactives. Au mépris des consignes reçues, il réoriente toute l'activité de son laboratoire vers l'analyse des conséquences sanitaires du sinistre. Conscient du degré de contamination des terrains avoisinants, il est parmi les premiers [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « NESTERENKO VASSILI - (1934-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vassili-nesterenko/