UROLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Progrès de la thérapeutique

Les infections non spécifiques de l'appareil génito-urinaire, si fréquentes, méritent la plus grande attention, car elles peuvent à la longue retentir sur la fonction rénale. Les progrès de l'antibiothérapie fongique et de la chimiothérapie ont permis de combattre et de guérir souvent les infections urinaires. Mais un progrès décisif dans le traitement des infections rénales, surtout chez l'enfant, a été la découverte d'un facteur qui les favorise : la fréquence et la gravité du reflux vésico-urétéral. Normalement, la jonction entre la vessie et l'uretère dispose d'un mécanisme musculaire qui assure le passage de l'urine de l'uretère dans la vessie, et s'oppose, lors de la contraction de la vessie, qui augmente la pression intravésicale, au reflux de l'urine dans l'uretère, urine qui contient occasionnellement des agents infectieux ainsi transportés jusqu'aux reins. La méconnaissance de ce reflux laisse évoluer des infections rénales à rechutes qui, à la longue, entraînent la destruction du rein. Le traitement du reflux vésico-urétéral, opératoire s'il le faut, est un des progrès les plus remarquables de l'urologie moderne.

Les infections spécifiques de l'appareil urinaire sont avant tout la tuberculose et la schistosomiase. Les malades atteints de tuberculose urinaire ont bénéficié, comme tous les tuberculeux, de l'antibiothérapie et de la chimiothérapie ; l'ablation chirurgicale du rein est devenue exceptionnelle et n'est indiquée que dans les destructions totales de l'organe. Les séquelles cicatricielles de la tuberculose urinaire guérie retentissent parfois sur les voies urinaires proprement dites, uretères, vessie, et constituent ainsi une menace pour la fonction rénale. C'est le rôle de la chirurgie conservatrice, plastique et réparatrice, de rétablir la perméabilité d'un uretère atteint de rétrécissement cicatriciel, d'agrandir par entéroplastie la capacité de la vessie rétractée par la sclérose.

La schistosomiase, ou bilharziose, est endém [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  UROLOGIE  » est également traité dans :

BILHARZIOSES ou SCHISTOSOMIASES

  • Écrit par 
  • Robert DURIEZ, 
  • Yves GOLVAN
  •  • 1 900 mots

Dans le chapitre « Clinique »  : […] Les manifestations pathologiques sont engendrées essentiellement par les œufs dont la présence déclenche une irritation locale. Chacun d'eux constitue un foyer inflammatoire. S'ensuivent ulcération, destruction tissulaire, fibrose ou rétraction cicatricielle source de complications. Ces œufs sont innombrables. Le pouvoir pathogène des Schistosoma demande cependant à être int […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bilharzioses-schistosomiases/#i_44513

CYSTITE

  • Écrit par 
  • Marie-Christine STÉRIN
  •  • 179 mots

État d'irritation de la muqueuse vésicale, la cystite peut être aiguë ou chronique et se traduit cliniquement par une pollakiurie, par des brûlures mictionnelles et, à l'analyse biologique des urines, par une pyurie (présence de pus). Ce tableau rend nécessaire un examen cytobactériologique des urines (recherche d'un germe pathogène) et une urographie intraveineuse. On peut ainsi découvrir une tub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cystite/#i_44513

KALIÉMIE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 762 mots

Concentration du cation potassium (K + ) dans le plasma, exprimée en milliéquivalent par litre (mEq/l). La mesure par photométrie de flamme est soumise à des causes d'erreurs nombreuses, la plus fréquente étant la lyse des hématies, riches en potassium, qui donne de fausses hyperkaliémies. Une prise d'aliments glucidiques récente peut faire baisser la kaliémie jusqu'à 0,5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaliemie/#i_44513

LITHIASE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 509 mots

Maladie calculeuse. En grec hippocratique, et en français à partir de 1611 (Cotgrave), lithiase évoquait la « pierre » (comme le font aussi les mots calcul pour caillou, et gravelle pour gravier) et uniquement les pierres qui se développent dans la vessie par précipitation de sels de chaux. Quand on découvrit progressivement les autres calculs, d'abord grâce aux premières autopsies (mise en éviden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithiase/#i_44513

MÉGA-URETÈRE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 59 mots

Dilatation totale ou partielle, primitive en apparence et souvent bilatérale, de l'uretère. La forme typique est une anomalie congénitale que l'on découvre chez l'enfant à la suite de manifestations douloureuses ou infectieuses au niveau des voies urinaires. Elles amènent en effet à pratiquer l'urographie intraveineuse. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mega-uretere/#i_44513

M.S.T. (maladies sexuellement transmissibles)

  • Écrit par 
  • Michel POITEVIN, 
  • André SIBOULET
  •  • 3 629 mots

Dans le chapitre « Gonococcie masculine »  : […] Chez l'homme, la gonococcie est essentiellement localisée au niveau de l'urètre. Au début d'une urétrite aiguë, le malade se plaint pendant un temps très variable (de quelques heures à deux jours) de démangeaisons au niveau du méat (extrémité de la verge), tandis qu'un suintement apparaît, entraînant une sensation de brûlure au moment des mictions, d'où le nom populaire de « chaude-pisse » donné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-sexuellement-transmissibles/#i_44513

NUCLÉAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BARAT, 
  • Dominique DUCASSOU, 
  • Nathalie VALLI
  •  • 5 878 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Rein et voies urinaires »  : […] L 'imagerie scintigraphique du rein et des voies urinaires apporte des informations fonctionnelles qui s'intègrent dans la stratégie générale du diagnostic des affections de ces organes. Citons en particulier la mesure de la fonction séparée relative de chaque rein, la détection et la surveillance de reflux vésico-urétéral, la surveillance d'un transplant rénal. De nombreux radiopharmaceutiques so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-nucleaire/#i_44513

REIN

  • Écrit par 
  • Paul JUNGERS
  •  • 15 497 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Structure »  : […] Le rein des mammifères est composé de deux zones distinctes (fig. 1) : l'une superficielle, ou corticale ; l'autre profonde, ou médullaire, qui fait saillie dans les voies excrétrices par plusieurs papilles . L'épaisseur relative de la corticale et de la médullaire varie avec les espèces : la médullaire est particulièrement développée chez les vertébrés à habitat désertique, qui ont la propriété d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rein/#i_44513

URÉTHROSCOPE

  • Écrit par 
  • Alain SÉGAL
  •  • 333 mots

Le 23 novembre 1853 voit la présentation à l'Académie de médecine par Antonin-Jean Desormeaux (1815- 1894) du contenu de son pli cacheté déposé à la fin de l'année 1852, la « Description de l'Uréthroscope ou spéculum uréthral, instrument qui permet d'appliquer la vue au diagnostic et au traitement des affections de l'uréthre ». Notons que, pour la dernière fois, est utilisé encore le terme de spéc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urethroscope/#i_44513

URINAIRE APPAREIL

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 5 141 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Structure et fonction du tractus urinaire humain »  : […] Les deux extrémités du tractus urinaire peuvent être schématiquement opposées en raison de leur rôle bien différent. –  Extrémité rénale . Les uretères , longs d'environ 25 cm, sont des conduits tapissés intérieurement d'un épithélium pavimenteux stratifié reposant sur un chorion fibroélastique ; à la périphérie de celui-ci, la paroi renferme des fibres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-urinaire/#i_44513

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre ABOULKER, « UROLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/urologie/