TRISTAN ET ISEULT (anonyme)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une des particularités de Tristan et Iseult, œuvre fondatrice de la littérature occidentale, est qu'il n'en existe pas un seul texte, mais plusieurs, tous composés au xiie siècle : les versions principales, dont certaines sont très fragmentaires, sont celles de Béroul et Thomas pour la France, celles d'Eilhart von Oberg et Gottfried von Strassburg pour l'Allemagne. En 1900, le médiéviste Joseph Bédier fut le premier à proposer, à partir de ces quatre versions, un texte reconstitué. Si Tristan et Iseult constitue un texte mythique, ce n'est pas seulement parce qu'il exalte l'amour impossible, mais aussi parce que la multiplicité de ses sources en fait un creuset littéraire où se fondent différentes traditions culturelles. Ce « conte d'amour et de mort » a donné lieu à de nombreuses adaptations ou réécritures, dont la plus admirable est sans doute le drame musical en trois actes de Richard Wagner, Tristan et Isolde, représenté à Munich en 1865.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Florence BRAUNSTEIN, « TRISTAN ET ISEULT (anonyme) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-iseult/