TRACHOME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le trachome est une conjonctivite folliculaire endémique humaine à évolution aiguë, puis chronique, causée par Chlamydia trachomatis, et pouvant même aboutir à la cécité. Maladie contagieuse, très fréquente dans les régions chaudes du globe et connue depuis l'Antiquité en Chine, en Égypte et en Grèce, elle reste l'infection oculaire la plus répandue dans le monde et sévit principalement dans les pays du sud de la Méditerranée. Le bas niveau de vie, la promiscuité, le défaut de propreté, la pollution de l'eau, la pullulation des mouches favorisent la contagion. Les classes pauvres sont donc les plus touchées. Toutefois, on la rencontrait, il y a quelques années, dans les régions arctiques de la Norvège et de la Finlande. On estime à environ 500 millions le nombre de cas de trachome dans le monde, dont 7 ou 8 millions devenus aveugles.

Agent pathogène

L'agent pathogène, Chlamydia trachomatis, est un micro-organisme proche parent des rickettsies (cf. rickettsies et rickettsioses, tableau). Par suite de sa taille plus petite que celle des bactéries, et du fait qu'il est un parasite obligatoire de la cellule vivante, on l'a longtemps considéré comme un virus. Une équipe de chercheurs japonais l'a pourtant observé en microscopie optique dès 1936. En outre, il est actuellement démontré que ce micro-organisme réunit, comme les bactéries, les deux types d'acides nucléiques (ADN et ARN) et possède une paroi constituée d'acides muramique et diaminopimélique. Enfin, on a vu en microscopie électronique qu'il se divise par fission binaire (cf. photo). Tous ces caractères prouvent donc que Chlamydia trachomatis n'est pas un virus, mais un organisme cellulaire proche des bactéries.

Il se propage par contagion directe, au moyen des produits de sécrétion de l'œil, mais les formes atténuées ou les infections inapparentes sont également contagieuses. Elles peuvent, en effet, favoriser la diffusion de la maladie, notamment dans les écoles et les pensionnats. On a attribué à ce germe un rôle important dans une [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TRACHOME  » est également traité dans :

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 131 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Maladies de la conjonctive »  : […] Les maladies de la conjonctive sont très fréquentes. Il s'agit surtout des conjonctivites , qui sont dues à l'infection, aux phénomènes allergiques ou à une irritation physique ou chimique. Les symptômes d'une conjonctivite sont la congestion (l'œil est rouge), le larmoiement (avec parfois photophobie), les sécrétions plus ou moins purulentes, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeil-humain/#i_23858

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean LEVADITI, Armand TIBI, « TRACHOME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trachome/