TOKUGAWA YOSHIMUNE (1684-1751)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'État japonais, huitième shōgun de la dynastie des Tokugawa. Né fils bâtard du daimyō de Wakayama, appartenant à l'une des branches cadettes des Tokugawa, c'est inopinément que Tokugawa Yoshimune hérita du fief de son père, après la mort de ses frères aînés ; et c'est grâce à un concours de circonstances qu'il fut appelé à succéder, en 1716, au shōgun Ietsugu, mort en bas âge. Il jouissait alors déjà de la réputation d'un seigneur sage et courageux. Arrière-petit-fils de Tokugawa Ieyasu par son père, il entendit prendre effectivement le pouvoir lui-même. Il rompit avec la coutume instaurée par Tsunayoshi de gouverner par l'intermédiaire des officiers de l'entourage immédiat du shōgun, en rétablissant l'autorité des conseils et des services du bakufu : il y fit entrer des daimyō ou des officiers de bas rang, remarqués pour leur valeur personnelle. Il consolida par ailleurs les assises de sa dynastie, en créant deux nouvelles branches latérales Tokugawa, celles de Tayasu et de Hitotsubashi (son fils allait en créer une troisième, celle de Shimizu : il y eut donc, au milieu du xviiie siècle, six familles cadettes officielles chez les Tokugawa). Mais, de telles réformes institutionnelles ne suffisaient pas pour faire face au déclin économique. Au début de son gouvernement, Yoshimune continua la politique d'Arai Hakuseki, notamment dans le domaine monétaire et en matière de restriction du commerce extérieur. Cependant, il s'attaqua également à des problèmes plus fondamentaux de la vie économique. À partir de 1721, il fit procéder au dénombrement périodique de la population roturière. Il fit exploiter de nouvelles rizières en encourageant les défrichements et l'irrigation. Il fit réviser les registres des redevances. Il s'intéressa lui-même au problème de la régulation du prix du riz. Il tenta de systématiser les organisations corporatives. Très ouvert au progrès scientifique et technique, il autorisa la l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  TOKUGAWA YOSHIMUNE (1684-1751)  » est également traité dans :

TOKUGAWA LES (1603-1868) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 302 mots

1603 Tokugawa Ieyasu (1543-1616) est nommé shogun par l'empereur et fixe le siège de son gouvernement à Edo. 1605 Tokugawa Ieyasu transmet de son vivant ses pouvoirs à son second fils, Tokugawa Hidetada, et fonde ainsi la troisième dynastie shogunale du Japon. 1614 Face au développement du christianisme du fait de l'expansion occidentale vers l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tokugawa-reperes-chronologiques/#i_44235

Pour citer l’article

Paul AKAMATSU, « TOKUGAWA YOSHIMUNE (1684-1751) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tokugawa-yoshimune/