PYNCHON THOMAS (1937- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des fictions anachroniques

Auteur encyclopédique par la somme de connaissances historiques, scientifiques et littéraires qu'il mobilise, Thomas Pynchon n'écrit toutefois pas de fresques réalistes, mais des fictions anachroniques où le passé déborde dans notre présent, et où le lecteur fait l'expérience de l'immersion, sans surplomb rétrospectif. Le temps y constitue une quatrième dimension, poreuse ou élastique, bien qu'il s'oriente vers une aveuglante apocalypse, à venir et déjà venue. Machines à remonter et déformer ce temps de la répétition comme de l'irruption inouïe, ces textes ouvrent aussi, au sein de la représentation réaliste, des espaces difficiles à imaginer puis soudain évanouis : enclaves non euclidiennes, labyrinthes ou échappées qui perturbent la reconnaissance du monde familier. Il s'agit à la fois pour Pynchon d'épouser « le cauchemar de l'histoire » (Joyce) et d'en former la doublure utopique. Dans ces textes éminemment plastiques, la représentation du monde est à la fois imitative et adverse, système de contagions comme de résistances, à la recherche d'une « contreforce » (L'Arc-en-ciel de la gravité), ou d'une « contre-feinte » (Contre-jour) capable de répondre à l'oppression et à l'horreur. Thomas Pynchon conduit ainsi une vaste interrogation sur le pouvoir, considéré comme une machine simulatrice perverse excellant à mimer et digérer la dissidence. L'invisibilité devient à son tour une imitation du pouvoir de l'argent, mais elle est aussi un appel à se rendre incontrôlable. Elle est, en outre, l'apanage du divin, mais tout aussi bien le lot des déshérités de l'Histoire, présences nocturnes traversant les frontières temporelles et spatiales, et auxquelles Pynchon donne parfois des couleurs flamboyantes.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences en littérature américaine à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  PYNCHON THOMAS (1937- )  » est également traité dans :

MASON & DIXON (T. Pynchon)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 934 mots

Il garde jalousement son incognito. On n'a pas vu depuis une éternité la moindre photo de lui. On ne parle que de cela. On en oublierait presque que si Thomas Pynchon est un si illustre inconnu, c'est d'abord parce qu'à vingt-six ans, en 1963, il a publié le livre qui lui a valu sa première bande d'aficionados : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mason-et-dixon/#i_80356

V., Thomas Pynchon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  •  • 856 mots

Publié en 1963, ce premier roman de l'écrivain américain Thomas Pynchon déconcerta par ses implications et la place qu'il faisait à la métafiction. Par son recours à l'autoparodie, Pynchon élabore ce qui est à la fois une comédie délirante, une énigme à résoudre, un panorama spectaculaire du passé occidental et un commentaire mélancolique sur ce qu'est devenu le monde. En bref, un roman échevelé q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/v/#i_80356

Pour citer l’article

Anne BATTESTI, « PYNCHON THOMAS (1937- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-pynchon/