THÉORIE DES OBJETS FRACTALS (B. Mandelbrot)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Benoît Mandelbrot (1924-2010) rassemble dans l'essai Les Objets fractals : forme, hasard et dimension les résultats de ses travaux effectués au centre de recherche Thomas-Watson de la société I.B.M. à Yorktown Heights (États-Unis) sur les objets fractals. Comme il l'indique dans son introduction, il étudie « des objets naturels très divers, tels que la Terre, le Ciel et l'Océan, à l'aide d'une large famille d'objets géométriques ». Pour décrire ces objets de formes extrêmement irrégulières, il met au point une nouvelle géométrie de la nature, qui incorpore les acquis de Felix Hausdorff sur les dimensions fractionnaires et les résultats de son maître Paul Lévy sur le mouvement brownien. À égale distance du travail d'érudition et de celui de vulgarisation, Mandelbrot multiplie les exemples concrets pour démontrer l'impressionnante étendue du domaine d'application de cette nouvelle méthode d'analyse d'ensembles paradoxaux, comme l'ensemble défini par Gaston Julia par itération d'une fonction rationnelle. Les applications de ces idées dans l'étude du chaos déterministe démontreront l'importance de cette approche.

Objet fractal de Mandelbrot

Objet fractal de Mandelbrot

photographie

Un ensemble de Mandelbrot a été utilisé pour faire produire cet objet fractal par un ordinateur. 

Crédits : Laguna Design/ Science Photo Library/ Getty Images

Afficher

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « THÉORIE DES OBJETS FRACTALS (B. Mandelbrot) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-des-objets-fractals/