DOBZHANSKY THÉODOSIUS (1900-1975)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Généticien et évolutionniste américano-russe dont l'œuvre a eu une grande influence sur l'interprétation scientifique et les recherches concernant la théorie évolutionniste.

Né à Nemirov (Ukraine) en 1900, fils d'un professeur de mathématiques, Théodosius Grigorievitch Dobzhansky a suivi les cours de l'université de Kiev de 1917 à 1921. Il y enseigna ensuite, puis vint à Leningrad (aujourd'hui Saint-Pétersbourg). En 1927, Dobzhansky entra à la Columbia University de New York pour y travailler chez T. H. Morgan. Il l'accompagna au Californian Institute of Technology de Pasadena. Sollicité pour devenir professeur, Dobzhansky décida de rester aux États-Unis, prenant la nationalité américaine en 1937. Il retourna à Columbia en qualité de professeur de zoologie en 1940 et y resta jusqu'en 1962, puis entra au Rockefeller Institute. Il prit sa retraite à Davis (Californie).

De 1920 à 1925, des mathématiciens et des biologistes ont jeté les bases d'une théorie conciliant évolution darwinienne et génétique mendélienne. Dobzhansky s'intéressa, dès l'origine, à ce projet. Son livre Genetics and the Origin of Species (1937) fut la première synthèse sur ce sujet et institua la génétique évolutionniste en discipline autonome.

Jusqu'en 1930, le consensus était que la sélection naturelle garantissait le meilleur des mondes possibles, et que les changements n'étaient que rares et lents, imperceptibles à l'aune de la vie humaine et en accord avec la stabilité des espèces au cours de l'histoire. La plus importante contribution de Dobzhansky fut de modifier ce point de vue.

En observant des populations sauvages de Drosophila pseudoobscura, la mouche du vinaigre, il mit en évidence que, chez des populations locales de cet insecte, la fréquence de certains gènes variait de façon saisonnière : par exemple chez 40 p. 100 des individus au printemps mais chez 60 p. 100 à la fin de l'été. Rapportées à la durée de vie moyenne d'une génération chez ces [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  DOBZHANSKY THÉODOSIUS (1900-1975)  » est également traité dans :

CULTURE - Nature et culture

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 880 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La leçon de l'anthropologie sociale et de la bio-anthropologie »  : […] La séparation entre l'étude de la nature et l'étude de la culture et, plus précisément, l'abandon du recours à des explications biologiques des variations culturelles semblent s'être produits vers la fin du xix e  siècle et au début du xx e , comme une conséquence de la prise en considération de la théorie darwinienne de l'évolution. Cette dernière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-nature-et-culture/#i_84738

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 097 mots
  •  • 10 médias

La théorie de l'évolution, née au xviii e  siècle mais remodelée par Charles Darwin en 1859, est admise depuis la fin du xix e  siècle par l'immense majorité des scientifiques. Elle peut se résumer à l'idée que les espèces vivantes se modifient au cours du temps, au point de se transformer en des espèces différentes, d'où le terme « transformisme  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evolution/#i_84738

Pour citer l’article

« DOBZHANSKY THÉODOSIUS - (1900-1975) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodosius-dobzhansky/