SYNTHÉTISEUR, musique

Les synthétiseurs sont des instruments de musique électroniques, capables de produire et de modifier électroniquement des sons, et fréquemment associés à un traitement informatique.

Le synthétiseur engendre des signaux électriques ondulatoires, qu'il soumet ensuite à une série de transformations sélectionnées par l'interprète ou par le compositeur : transformations d'intensité, de durée, de fréquence, de timbre... Les synthétiseurs peuvent engendrer des sons proprement inouïs, impossibles à produire par des instruments de musique conventionnels.

Le RCA Electronic Music Synthesizer mis au point en 1951 et 1952 par les ingénieurs acousticiens américains Harry F. Olson et Herbert F. Belar dans les laboratoires de la Radio Corporation of America (R.C.A.) de Princeton, dans le New Jersey, était avant tout destiné à composer de la musique. Les informations fournies à cette machine étaient codées par des trous percés sur une bande de papier. Conçu pour accomplir des recherches sur les propriétés du son, le RCA Electronic Music Synthesizer a attiré les compositeurs qui souhaitaient étendre la gamme de sons mis à leur disposition.

Les années 1960 voient apparaître les premiers véritables synthétiseurs, au premier rang desquels le Moog de la firme R. A. Moog Co., fondée en 1954 par Robert A. Moog, et le Buchla de la firme Buchla Associates, créée en 1964 par Donald F. Buchla, tous deux commercialisés en 1964. La plupart des synthétiseurs ont des claviers comparables à celui du piano, mais on a utilisé d'autres types de mécanismes. Le Moog III était doté de deux claviers de cinq octaves qui commandaient les changements de tension (donc la hauteur du son, le timbre, les attaques et les extinctions du son ainsi que d'autres paramètres). Le compositeur ou l'interprète disposait ainsi d'une variété infinie de contrôle sonore. Ce type de technologie analogique est devenu la base des synthétiseurs modulaires comme des synthétiseurs portables fabriqués en série dans les années 1960 et 1970. Le Buchla, était action [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Classification


Autres références

«  SYNTHÉTISEUR, musique  » est également traité dans :

DANCE MUSIC

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 693 mots

du précurseur et créatif The Groove is in the Heart, de Deee-Lite, la colonne vertébrale de cette musique est composée d'une grosse caisse synthétique marquant les temps et d'une imitation analogique de pédale* charleston sur le contretemps. L'utilisation de machines des années 1980 devenues obsolètes puis remises au goût du jour est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dance-music/#i_84387

Dangerous rhythm, ULTRAVOX

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 398 mots

Fondé en 1974, le groupe britannique Ultravox!, qui adoptera ultérieurement, en supprimant son point d'exclamation, le nom d'Ultravox, est d'abord influencé par David Bowie et le glam rock de Roxy Music. Il s'engage ensuite résolument dans la voie des musiques synthétiques avant de s'inscrire dans le courant dit néo- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dangerous-rhythm-ultravox/#i_84387

DISCO

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 485 mots

lui permet en effet d'opérer une séparation parfaite des instruments et un contrôle total du son et de l'orchestration. Cette utilisation « clinique » du studio d'enregistrement comme instrument de musique à part entière, conjuguée avec le développement des synthétiseurs et des premières boîtes à rythmes, donne le tube de Donna Summer Love […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/disco/#i_84387

DJ (disc-jockey)

  • Écrit par 
  • Raphaël RICHARD
  •  • 3 613 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « … à la naissance de la house et de la techno »  : […] ou encore Your Love (1985) de Jamie Principle. Grâce au développement des synthétiseurs et des machines, notamment de la légendaire Roland TB-303, les compositeurs se multiplient à cette époque à Chicago et installent chez eux des petits studios (home studio) qui leur permettent de s'affranchir des méthodes coûteuses d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dj/#i_84387

GRISEY GÉRARD (1946-1998)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 1 286 mots

Jusqu'à Talea (1986), qui marquera un tournant dans sa production, le compositeur va ainsi pratiquer ce qu'il est convenu de nommer la synthèse instrumentale, annoncée dans Partiels, une technique analogue à celle de la synthèse additive et qui utilise l'instrument (domaine de la microsynthèse) afin d'exprimer les différentes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-grisey/#i_84387

ILLUSIONS AUDITIVES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude RISSET, 
  • David WESSEL
  •  • 3 856 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Sons montant (ou descendant) indéfiniment »  : […] Ce n'est qu'avec la synthèse des sons par ordinateur qu'il a été possible de contrôler la structure physique des sons avec assez de finesse pour pouvoir séparer les variations de hauteur tonale et spectrale. Aux Bell Laboratories, Roger N. Shepard a synthétisé en 1964 douze sons formant les degrés d'une gamme chromatique et qui paraissent monter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illusions-auditives/#i_84387

INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Facture instrumentale

  • Écrit par 
  • Daniel MAGNE, 
  • Anne PENESCO
  •  • 6 785 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les instruments mécaniques, électriques et électroniques »  : […] le plus complexe, aux mains des compositeurs qui peuvent s'y exprimer directement, est le synthétiseur qui contient en puissance tous les timbres et tous les rythmes que le musicien mêle à son gré. Il existe maintenant des synthétiseurs de poche qui dépassent le cadre du jouet et, pour familiariser l'enfant avec la manipulation des sons, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instruments-de-musique-facture-instrumentale/#i_84387

MUSIQUE CONTEMPORAINE - Les musiques électro-acoustiques

  • Écrit par 
  • André-Pierre BOESWILLWALD
  •  • 4 290 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les instruments »  : […] et sans doute le plus important, des instruments électro-acoustiques. Il s'agit du synthétiseur de sons, fruit des recherches sur les systèmes électroniques réglables par des tensions. Le synthétiseur se présente comme un ensemble de générateurs d'ondes et de modules de traitement (filtres, modulateur, etc.) que l'on peut organiser à sa convenance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-contemporaine-les-musiques-electro-acoustiques/#i_84387

ORGUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 9 729 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  Les styles »  : […] Faut-il inclure dans la définition du concept d'orgue les instruments de synthèse qui en revendiquent l'appellation ? Autant l'orgue Hammond a acquis ses lettres de noblesse pour servir la musique de jazz et de variétés, autant les nombreuses tentatives d'orgues électroniques à visées « liturgiques » laissent profondément réticents les esthètes. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orgue/#i_84387

PERCUSSION, musique

  • Écrit par 
  • Jean GAUTHIER, 
  • Sylvio GUALDA, 
  • Paul MÉFANO
  •  • 5 622 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Évolution de la percussion dans l'orchestre occidental »  : […] fut, en 1931, le premier à associer électronique et percussion. Le véritable développement se produisit durant les années 1960 avec les « boîtes à rythme » ; utilisant des sons synthétisés d'une qualité plutôt médiocre, et des rythmes préprogrammés, ces instruments n'étaient en fait que des métronomes perfectionnés (SideMan, par Wurlitzer, en 1960 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percussion-musique/#i_84387

ROCK PLANANT

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

À la fin des années 1960, les premiers synthétiseurs* analogiques font leur apparition ; ils sont chers et volumineux. Les Beatles vont utiliser ponctuellement cette lutherie électronique dans leurs derniers enregistrements, par exemple pour le contre-chant de Here Comes the Sun, composée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rock-planant/#i_84387

Pour citer l’article

« SYNTHÉTISEUR, musique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/synthetiseur-musique/