Symphonie n° 9 « Du Nouveau Monde », DVOŘÁK (Antonín)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur

Originaire de Bohême, Dvorák assoit sa renommée de compositeur en 1873, avec Hymnus, pour chœur et orchestre. Il effectue de nombreux voyages en Europe et dirige le Conservatoire national de New York de 1892 à 1895. Considéré dans son pays comme une gloire nationale, il est nommé directeur du Conservatoire de Prague en 1901. On lui doit neuf symphonies, des poèmes symphoniques, des concertos (dont un Concerto pour violoncelle, 1896), des opéras (le plus connu est Rusalka, 1901), de la musique chorale et sacrée (dont un Stabat mater, 1880, et un Requiem, 1891) et de la musique de chambre.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Symphonie n° 9 « Du Nouveau Monde », DVOŘÁK (Antonín) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-9-du-nouveau-monde-dvorcaronak-antonin/