SURF

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

« Duke » Kahanamoku

« Duke » Kahanamoku
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Surf : diffusion dans le monde

Surf : diffusion dans le monde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Clubs et stations sur les côtes landaise et girondine

Clubs et stations sur les côtes landaise et girondine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


On sait relativement peu de chose des origines du surf, dans lequel Jack London voyait « le sport roi des rois naturels de la terre ». Selon Luc Lueras, c'est vraisemblablement dans les îles du Pacifique que ces jeux ont débuté sous le nom de kaha nahu. Dans la première moitié du xixe siècle, les missions protestantes qui participent à la conquête des îles Hawaii portent un regard critique sur les pratiques de surf, qu'elles tentent de limiter sinon d'interdire.

Pratiquement oublié pendant plusieurs décennies, le surf renaît à partir de 1900 grâce à deux personnages emblématiques. Le premier, George Freeth, est un métis, né de parents irlandais et hawaiiens, qui s'initie au jeu grâce à une planche traditionnelle offerte par un de ses oncles hawaiiens. Freeth crée à Waïkiki, en 1908, le premier club de surf et de natation.

C'est dans ce contexte qu'apparaît Duke Paoa Kahanamoku, considéré comme le père spirituel des surfeurs. Sa notoriété en surf et en natation l'amène à faire des démonstrations en Californie, et l'Australie l'accueille avec éclat. La carrière hollywoodienne de Duke Kahanamoku et la médiatisation du surf dans la presse californienne favorisent l'organisation de compétitions et la création de clubs.

« Duke » Kahanamoku

« Duke » Kahanamoku

Photographie

L'Américain « Duke » Kahanamoku, de Hawaii, fut la première vedette de la natation. Il remporta notamment le 100 mètres nage libre aux jeux Olympiques de Stockholm en 1912 et d'Anvers en 1920. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Ce n'est qu'après 1950 que le surf se diffuse vraiment, grâce à deux innovations technologiques majeures. La première, liée à l'utilisation des fibres de verre pour la construction des planches, est attribuée au Californien Bob Simmons, qui promeut l'idée de planches courtes et légères et conduit les premières réflexions à caractère scientifique sur leur forme par rapport aux vagues ainsi que sur le rôle de la dérive. La seconde innovation date des années 1950 et correspond à l'utilisation des planches de mousse plastique, qui vont progressivement remplacer le bois léger, en particulier le balsa servant jusque-là de support à la fibre de verre. Peter Peterso [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre AUGUSTIN, « SURF », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/surf/