STRIGILE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caractéristique de la production romaine, le strigile désigne, en archéologie, une cannelure à tracé sinueux. Sa forme en S évoque celle de l'instrument (racloir ou étrille de métal), composé d'une poignée et d'une lame creuse recourbée, qui servait aux athlètes pour se nettoyer le corps après les exercices sportifs de la palestre. L'utilisation du strigile avait inspiré à Lysippe sa statue de L'Apoxyomène (original de ~ 330, connu par une copie en marbre du Vatican, et une reconstitution en bronze, du Musée national de Varsovie). Les strigiles ont été utilisés comme motif décoratif sur les sarcophages romains (du type lenoi), et cela dans la seconde moitié du iie siècle. Le groupe des sarcophages aquitains qui sont décorés de ces ornements et dont on observe la multiplication autour de Toulouse aux vie et viie siècles, représente la dernière manifestation de l'art antique en Occident.

—  Alain MAHUZIER

Écrit par :

  • : assistant des fouilles d'Eboli (Campanie), moniteur à la bibliothèque de l'Institut d'art et d'archéologie de Paris

Classification

Pour citer l’article

Alain MAHUZIER, « STRIGILE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/strigile/