AUDOIN-ROUZEAU STÉPHANE (1955- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grande Guerre et « culture de guerre »

Stéphane Audoin-Rouzeau dirige le centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre, situé à Péronne (Somme), qui est également un musée d'histoire et un centre de documentation. Cette institution a eu une influence considérable dans le renouvellement de l’historiographie sur la Première Guerre mondiale en France.

Auteur de nombreux ouvrages personnels, Audoin-Rouzeau a travaillé avec d’autres historiens de Péronne, qui désiraient, comme lui, en finir avec l'historiographie de l’après-guerre et des années 1930, laquelle aurait relevé, selon eux, d’une histoire-bataille vue d'en haut et aseptisant la violence. Avec Annette Becker, il publie La Grande Guerre, 1914-1918 (1998) ; avec Jean-Jacques Becker, il codirige entre autres l’Encyclopédie de la Grande Guerre 1914-1918 (2004). Pour eux, si les soldats sont partis en guerre, se sont battus au front, malgré la longueur et la violence du conflit, c’est en raison d’une « culture de guerre » qui aurait été prégnante à l’époque. Ils définissent celle-ci comme « un ensemble de représentations, de pratiques, d’attitudes, de productions littéraires et artistiques qui a servi de cadre à l’investissement des populations européennes dans le conflit.

Il s’oppose à la position du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918, qui rassemble depuis 2005 universitaires et chercheurs non professionnels. Pour les membres du Crid 14-18, la tâche de l’historien consisterait d’abord à s’interroger sur les multiples formes de contraintes qui se cachent derrière l’idée de consentement patriotique. Alors que les historiens de Péronne analysent mentalités et discours pour cerner les ressorts du consentement à la guerre, le Crid 14-18, particulièrement sensible aux pratiques ordinaires des poilus, préfère mettre l’accent sur les expériences concrètes qui expliqueraient la ténacité des combattants.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : maître de conférences en sociologie à l'université de Lille-III, Centre de recherche Individus, épreuves, sociétés (Ceries), membre de l'Institut universitaire de France

Classification


Autres références

«  AUDOIN-ROUZEAU STÉPHANE (1955- )  » est également traité dans :

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Mémoires et débats

  • Écrit par 
  • André LOEZ
  •  • 4 506 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La ténacité des combattants en question »  : […] En France, à mesure que disparaissait l'expérience directe du combat et même du service militaire (supprimé en 1997), la vie des combattants dans les conditions extrêmes de la guerre des tranchées et leur longue endurance est apparue de plus en plus « incompréhensible ». Ce dernier terme est ainsi le sous-titre choisi par l'historien Jean-Baptiste Duroselle pour un ouvrage de référence paru en 19 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Paula COSSART, « AUDOIN-ROUZEAU STÉPHANE (1955- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephane-audoin-rouzeau/