STEGOSAURUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dinosaure ornithischien cuirassé du groupe des Stégosaures (Stegosauria), datant du Jurassique supérieur (environ 150 millions d'années) et reconnaissable à sa queue armée d'épines et à la série de grandes plaques osseuses triangulaires situées le long de son dos.

Stegosaurus

Stegosaurus

Dessin

Reptile du Jurassique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Stegosaurus mesurait couramment 6,50 m de longueur, certains individus pouvant atteindre 9 mètres. Le crâne et le cerveau étaient très petits pour un animal de cette taille. Les membres antérieurs étaient beaucoup plus courts que les membres postérieurs, ce qui donnait au dos une silhouette courbée caractéristique.

Plusieurs hypothèses ont été proposées pour expliquer la disposition et la fonction des plaques. Les paléontologues ont longtemps pensé que Stegosaurus avait deux bandes parallèles de plaques, rangées par paires ou décalées qui servaient à protéger la colonne vertébrale et la moelle épinière de l'animal. Cependant, depuis les années 1970, de nouvelles découvertes et le réexamen de certains spécimens de Stegosaurus suggèrent que les plaques étaient disposées de façon alternée tout le long de la colonne vertébrale, car chez un même individu elles n'ont pas exactement la même forme ni les mêmes dimensions. Parce que ces plaques étaient parcourues par de nombreux vaisseaux sanguins, cette disposition alternée paraît en accord avec l'hypothèse d'une fonction de thermorégulation. Les plaques auraient servi de radiateurs, diffusant la chaleur du corps dans le milieu ambiant plus frais ; inversement, elles auraient pu absorber la chaleur du soleil, à la manière de panneaux solaires.

L'extrémité de la queue portait deux paires d'épines osseuses pointues. On suppose qu'elles servaient d'armes défensives, mais elles pourraient avoir eu une fonction ornementale. Dans la région du sacrum, il existait une expansion de la moelle épinière plus volumineuse que l'encéphale, ce qui a donné lieu à l'idée erronée suivant laquelle Stegosaurus possédait deux cerveaux. Il est plus probable qu'une grande partie de la cavité située dans la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification

Pour citer l’article

« STEGOSAURUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stegosaurus/