SPORTL'année 2000

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jeux Olympiques de Sydney : l'olympisme sur la bonne voie

Lors de son discours de clôture des XXIVes jeux Olympiques d'été de Sydney, le 1er octobre 2000, Juan Antonio Samaranch, président du C.I.O., a prononcé la phrase rituelle : « Les meilleurs Jeux de tous les temps. » Sciemment, il ne l'avait pas fait à Atlanta en 1996. Il faut convenir que, sur bien des plans, les jeux Olympiques de Sydney furent une grande réussite. Un public nombreux (plus de 5 millions de spectateurs, ce qui représente près du tiers de la population de l'Australie, ont assisté aux épreuves) et manifestant sans retenue son enthousiasme, surtout lorsque les Australiens s'imposaient, mais sans accent de chauvinisme, contrairement aux Américains à Atlanta. Ni boycottage ni attentat. Peu de décisions contestables de la part des juges dans les différents sports. Des compétitions de qualité, notamment en natation. Une volonté affichée de lutter contre le dopage, même si le chemin est encore long. Autant d'éléments encourageants après une olympiade marquée par l'omnipotence de l'argent et les affaires de corruption.

Dès la cérémonie d'ouverture, le 15 septembre 2000, le ton était donné. Un hommage appuyé, à défaut de demande de pardon, rendu par l'Australie blanche à ses premiers habitants, les Aborigènes, quand Cathy Freeman embrasa la vasque olympique. Un hommage aussi à la femme – l'avenir du sport –, puisque six gloires féminines du sport australien se sont relayées sur le stade pour transmettre la torche à Cathy Freeman. Cent quatre-vingt-dix-neuf délégations, dont celles des Corées du Nord et du Sud défilant conjointement ; des représentants de Timor oriental derrière le drapeau aux cinq anneaux : le message de paix de l'olympisme.

Sur le front du dopage, il semble qu'on commence à cesser de se voiler la face. L'Australian Government Analytical Laboratories, chargé d'effectuer les contrôles, a recruté cinqu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2000 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2000/