SLIM HARPO (1924-1970)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si les Rolling Stones ont choisi le nom de leur formation en hommage à Muddy Waters, leur premier vrai succès fut I'm A King Bee (dans l'album The Rolling Stones, 1964, où Mick Jagger jouait la partie d'harmonica), une reprise note à note d'un blues créé par Slim Harpo en 1957.

James Moore naît le 11 janvier 1924 dans un bayou louisianais, près de Baton Rouge. D'abord marin-pêcheur, il revient travailler à La Nouvelle-Orléans comme ouvrier dans le bâtiment. Mais James Moore, qui est aussi un grand amateur de blues, notamment des disques de Sonny Boy Williamson (Rice Miller) et de Jimmy Reed, s'essaie à l'harmonica selon leur exemple. Lorsque Reed joue à La Nouvelle-Orléans, Moore ne rate pas l'occasion de l'entendre. En 1957, il rencontre le bluesman Lightnin' Slim, qui est alors une petite vedette locale grâce aux disques de blues qu'il enregistre à Crowley (Louisiane), la capitale du riz, sous l'égide du producteur J. D. Miller. Lightnin' Slim présente Moore à Miller, qui lui fait faire un bout d'essai. Miller, catastrophé par le timbre de voix de Moore, lui enjoint de chanter à travers son nez et le rebaptise Slim Harpo.

I'm A King Bee, enregistré ce jour-là, est d'emblée un succès régional puis national. Slim Harpo s'impose comme une des vedettes des ghettos noirs avec sa voix traînante et nasillarde, un accompagnement d'une sobriété presque squelettique (une guitare qui se contente souvent de jouer quelques riffs, une basse et une batterie), l'humour débridé de compositions particulièrement bien tournées, l'extrême nonchalance sudiste de l'ensemble et un jeu d'harmonica à la Jimmy Reed dont la simplicité apparente dégage un swing intense. Slim, devenu, comme Lightnin' Slim, un des maîtres du swamp blues (« blues des marais »), enchaîne les enregistrements, la plupart remarquables, ainsi que les succès commerciaux : Tip on In, Moody Blues (qui donnera son [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Gérard HERZHAFT, « SLIM HARPO (1924-1970) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/slim-harpo/