Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MOUSTIER SITE PRÉHISTORIQUE DU, Dordogne

Un fossile trop jeune, trouvé trop tôt

Au début du xxe siècle, la paléo-anthropologie est une discipline scientifique jeune. Si les chercheurs européens s'intéressent aux fossiles adultes, les sujets immatures sont laissés de côté. En effet, sur les premiers, les caractéristiques propres aux différents groupes d'hommes préhistoriques semblent plus aisées à identifier, à définir. L'anatomie du squelette humain adulte est bien décrite dans les traités de médecine mais ce n'est pas le cas de celle des individus plus jeunes, encore moins de celle des nouveau-nés. Ainsi, par exemple, en France, le crâne de l'enfant néandertalien du Pech-de-l'Azé, âgé d'un an et demi, trouvé en 1909, ne sera pas étudié avant 1957. Les squelettes partiels de l'enfant de dix ans et du nouveau-né moustériens de La Ferrassie, mis au jour en 1912, ne seront publiés qu'en 1982.

Le fossile du Moustier 2 ne passionne donc pas les préhistoriens et les paléo-anthropologues. Pourtant, sa découverte n'est pas confidentielle. Peyrony la mentionne, en 1921 dans le premier article synthétique sur les pratiques funéraires des Néandertaliens et surtout dans sa monographie sur les gisements du Moustier publiée en 1930. Après la Seconde Guerre mondiale, ce spécimen n'apparaît plus dans les catalogues des hommes fossiles. Il semble oublié par la communauté scientifique et nul ne paraît se soucier de son devenir. En 1976, une hypothèse est avancée selon laquelle Le Moustier 2, envoyé au Muséum national d'histoire naturelle peu de temps après sa découverte, a été perdu à Paris. La quasi-totalité de la communauté scientifique acceptera l'hypothèse sans plus d'investigation.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de recherche au CNRS, directeur du département de sciences archéologiques de l'université de Bordeaux

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Le Moustier, Dordogne

Le Moustier, Dordogne

Voir aussi