BUBKA SERGUEÏ (1963-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 4 décembre 1963 à Vorochilovgrad, près de Donetsk (Ukraine), le perchiste Sergueï Bubka a dominé la spécialité comme personne avant lui. Il se révèle en 1983, lors des Iers Championnats du monde, en enlevant le concours (5,70 m), devant le favori, son compatriote soviétique Konstantin Volkov (5,60 m). Dès 1984, il bat le record du monde en franchissant 5,85 m et, en 1985, il passe une barre fixée à 6 mètres de hauteur, entrant à cette occasion dans l'histoire du sport. En parfait comptable – car les organisateurs de meetings offrent des primes pour chaque record du monde battu –, il va faire progresser la performance jusqu'à 6,14 m en plein air et 6,15 m en salle, établissant trente-cinq records du monde. Durant plus de vingt ans, personne n’approchera ses records. Mais, en février 2014, le Français Renaud Lavillenie améliorera sa performance (6,16 m).

Sergueï Bubka, 1997

Sergueï Bubka, 1997

photographie

En août 1997, l'Ukrainien Sergueï Bubka, en franchissant 6,01 m malgré une blessure, remporte son sixième titre de champion du monde en six éditions. Il est unanimement reconnu comme le plus grand perchiste de l'histoire du sport. 

Crédits : Gary M Prior/ Allsport/ Getty

Afficher

Sergueï Bubka devient le roi des Championnats du monde, puisqu'il remporte encore le titre en 1987 (5,85 m), devant le Français Thierry Vigneron (5,80 m), 1991 (5,95 m), 1993 (6 m), 1995 (5,92 m) et, surtout, en 1997. Cette année-là, blessé, il puise au plus profond de lui-même pour franchir 6,01 m et devancer le Russe Maxim Tarasov (5,96 m).

En revanche, il connaît moins de réussite lors des jeux Olympiques. En 1984, l'U.R.S.S. boycotte les Jeux de Los Angeles, et le Français Pierre Quinon (5,75 m) se voit couronné. En 1988, à Séoul, Sergueï Bubka remporte le titre, mais il a eu toutes les peines à franchir 5,90 m à son dernier essai pour devancer son rival soviétique Rodion Gatauline. En 1992, à Barcelone, gêné par le vent, il échoue trois fois à 5,70 m et laisse la victoire à son coéquipier de la C.E.I. Maxim Tarasov (5,80 m). En 1996, blessé, il ne participe pas au concours enlevé par le Français Jean Galfione (5,92 m). Sergueï Bubka tente une dernière fois sa chance lors des Jeux de Sydney, mais échoue une nouvelle fois, le concours étant remporté par l'Américain Hysong. Il met alors un terme définitif à sa carri [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification


Autres références

«  BUBKA SERGUEÏ (1963- )  » est également traité dans :

SPORT (Disciplines) - L'athlétisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 657 mots
  •  • 31 médias

Dans le chapitre « La perche »  : […] en 1980, 5,80 m par le Français Thierry Vigneron en 1981), la discipline va être marquée par un homme : Sergueï Bubka. Il établit son premier record du monde en 1984 (5,85 m), puis franchit 6 mètres en 1985. Quand il met fin à sa carrière en 2000, l'Ukrainien aura battu trente-cinq fois le record du monde (18 fois en plein air, 6,14 m en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-l-athletisme/#i_98460

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BUBKA SERGUEÏ (1963-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serguei-bubka/