LECLAIRE SERGE (1924-1994)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De son vrai nom Liebschutz, Serge Leclaire est né à Strasbourg dans une famille juive agnostique, respectueuse des fêtes et des traditions. Durant ses études au lycée Fustel-de-Coulanges, il rencontre Wladimir Granoff, qui deviendra psychanalyste comme lui. Dès les accords de Munich, son père, fondateur d'une usine de tricotage, quitte l'Alsace avec toute sa famille pour un long périple qui le mène à Marseille. Là, il obtient de faux papiers au nom de Leclaire. À la Libération, il adoptera légalement ce patronyme, qui sera ensuite accepté par son fils.

Après des études classiques de psychiatrie, Serge Leclaire fait la connaissance d'un moine hindou qui lui parle pour la première fois de la psychanalyse et lui conseille de rencontrer Françoise Dolto. C'est alors qu'il retrouve son camarade Granoff à l'hôpital parisien de la Salpêtrière et s'engage avec lui dans la voie du freudisme. Pendant trois ans, il poursuit une cure à visée didactique sur le divan de Jacques Lacan, tout en nouant, à l'intérieur de la Société psychanalytique de Paris (S.P.P., fondée en 1926), des liens étroits avec les hommes et les femmes de la troisième génération française. Parmi les plus intimes, Jean Laplanche et Anne-Lise Stern. Serge Leclaire devient progressivement le disciple d'un maître exceptionnel, Jacques Lacan, qu'il admire sans courbettes ni soumission. Il sera le premier lacanien de l'histoire.

En 1953, au moment de la première scission de l'histoire du mouvement psychanalytique français, il suit la fraction dite “libérale” et “universitaire” représentée par Daniel Lagache, Françoise Dolto et Jacques Lacan, et participe ainsi à la création de la Société française de psychanalyse (S.F.P., 1953-1963) dont il est d'abord le secrétaire puis le président, avec, entre 1961 et 1965, le statut de membre à titre personnel de l'International Psychoanalytical Association (I.P.A., fondée en 1910).

Avec Granoff et François Perrier, il consacre alors les plus belles années de sa vie à lutter p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche à l'université de Paris-VII, vice-présidente de la Société internationale d'histoire de la psychiatrie et de la psychanalyse

Classification


Autres références

«  LECLAIRE SERGE (1924-1994)  » est également traité dans :

PERRIER FRANÇOIS (1922-1990)

  • Écrit par 
  • Élisabeth ROUDINESCO
  •  • 625 mots

en 1954 sa première communication sur la psychothérapie des schizophrènes. Dans l'élan qui marque ce groupe, il se lie d'amitié avec Serge Leclaire et Wladimir Granoff, et c'est avec ce dernier qu'il présentera au congrès d'Amsterdam de 1960 un éblouissant rapport sur la question de la sexualité féminine, repris ensuite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perrier-francois-1922-1990/#i_22643

Pour citer l’article

Élisabeth ROUDINESCO, « LECLAIRE SERGE - (1924-1994) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-leclaire/