Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

WILLIAMS SERENA (1981- )

La joueuse de tennis américaine Serena Williams possède l’un des plus beaux palmarès du circuit mondial. Elle a en grande partie régné sur les courts durant les deux premières décennies de ce siècle, notamment grâce à une puissance de frappe supérieure à celle de ses rivales, dont sa sœur aînée Venus Williams. En 2017, un vingt-troisième succès lui a permis de décrocher le record, du nombre de victoires en simple dans les tournois du Grand Chelem au cours de l’ère moderne.

Arborant le plus souvent des tenues non conformistes dans l’univers très codifié du tennis professionnel, Serena Williams est également devenue une icône, tant féminine que de la pop culture, et a pris plusieurs fois position en faveur des droits civiques, particulièrement sur les sujets des droits des femmes, des droits des minorités et de la lutte contre le racisme.

L’avènement d’une championne

Serena Williams naît le 26 septembre 1981 à Saginaw, dans l’État du Michigan. Entraînée et poussée dès son plus jeune âge par son père Richard Williams pour devenir, comme sa sœur Venus, une grande championne, elle dispute son premier match professionnel en 1995, à l’âge de quatorze ans. Si sa sœur connaît un début de carrière plus abouti, c’est toutefois elle qui décroche le premier titre en Grand Chelem de la fratrie en remportant l’US Open en 1999, après sa victoire en finale face à la numéro un mondiale, la Suissesse Martina Hingis.

Serena Williams a du mal à confirmer ce premier titre majeur, mais figure parmi les meilleures joueuses au classement de la Women’s Tennis Association (WTA). Puis, à partir de 2002, elle installe sa domination sur le circuit mondial. Cette année-là, elle s’impose à Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open, à chaque fois en gagnant face à Venus en finale, et termine pour la première fois une saison à la première place du classement mondial. L’année suivante, elle remporte l’Open d’Australie, réalisant à cette occasion le Grand Chelem à cheval sur deux saisons, un exploit que les médias dénommeront le Serena Slam, et qu’elle renouvellera en 2015.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Serena Williams

Serena Williams

Autres références

  • SPORT - L'année 2015

    • Écrit par Pierre LAGRUE
    • 6 951 mots
    • 7 médias
    Serena Williams, de son côté, avait privilégié une approche moins boulimique : souvent en proie à des soucis physiques, elle ne désirait pas accumuler les matchs ; en outre, gonfler son palmarès ne la motivait guère. En effet, elle s’était fixé un unique objectif, le seul qui puisse la placer en tête...
  • SPORT - L'année 2016

    • Écrit par Félicien BONCENNE
    • 7 864 mots
    • 7 médias
    Deux personnalités dominaient largement le tennis ces dernières années : Novak Djokovic régnait sur le circuit masculin et Serena Williams sur le circuit féminin. L’année 2016 a vu la hiérarchie bousculée avec la prise de pouvoir d’Andy Murray chez les hommes et celle d’Angelique Kerber chez les...
  • SPORT - L'année 2017

    • Écrit par Félicien BONCENNE
    • 11 368 mots
    • 7 médias
    Serena Williams, qui a gagné le premier majeur en Australie face à sa sœur Venus, est devenue la détentrice du record du nombre de titres en Grand Chelem (23). Mais elle a rapidement mis un terme à sa saison après avoir annoncé sa grossesse.
  • SPORT - L'année 2019

    • Écrit par Félicien BONCENNE
    • 11 756 mots
    • 6 médias
    ...succès, Nadal comptabilise dix-neuf titres du Grand Chelem, ce qui le place en cette fin de saison à une unité du record de Roger Federer. Chez les femmes, Serena Williams a de nouveau échoué en finale, dominée cette fois par une jeune canadienne de dix-neuf ans, Bianca Andreescu, qui s’est imposée en deux...

Voir aussi