SANTILLANA DEL MAR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le voisinage des célèbres grottes peintes d'Altamira, mais aussi un charme très vif, sont à l'origine de la vogue touristique de Santillana del Mar, petite ville de la province de Santander. On y va pour flâner dans des rues bordées de maisons fortifiées (tours del Merino et des Borja) et de nobles demeures (celles des Peredo, Tagle, Estrada et Villa), l'ensemble ayant été construit entre le xive et le xviiie siècle. On verra la vieille maison gothique des Velarde et celle de doña Leonor de la Vega, mère du premier marquis de Santillana, le célèbre poète don Iñigo López de Mendoza. On s'attardera longuement sur la vaste place fermée par la collégiale. C'est l'édifice majeur, né du culte de sainte Julienne. Commencé à l'époque romane, il ne reçut ses voûtes qu'à l'époque gothique. Les éléments les plus remarquables sont le chevet, d'un style roman très orné et le cloître, plein de poésie, même si les chapiteaux, faussement archaïques, sont un peu lourds (seconde moitié du xiie et début du xiiie siècle). Mentionnons encore le portail, remanié, et des reliefs épars dans le cloître (Christ en majesté, Vierge à l'Enfant, Lutte de sainte Julienne contre le dragon) et dans le chœur (groupe de quatre apôtres ornant l'autel). Il s'agit de morceaux précieux, illustrant la dernière étape de l'évolution de la sculpture romane espagnole. Le beau retable du maître-autel, qui était en place en 1538, présente des sculptures encore gothiques de style (les évangélistes) et des panneaux peints, dans le goût de la Renaissance italienne. Il resterait à étudier dans la littérature, de Lesage (Gil Blas naquit dans cette ville) à Sartre, la fama (renommée) de Santillana. On s'y est appliqué et les résultats de cette recherche sont à la gloire du « plus joli village d'Espagne ».

—  Marcel DURLIAT

Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail

Classification

Pour citer l’article

Marcel DURLIAT, « SANTILLANA DEL MAR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/santillana-del-mar/