SAKOUNTALA (M.-C. Pietragalla)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sakountala, spectacle créé en 2000 par Marie-Claude Pietragalla pour le Ballet national de Marseille, évoque, dans une grande fresque spectaculaire, la vie et l'œuvre de Camille Claudel (1864-1943). Associant la danse, les arts du cirque et le théâtre, cette création s'inscrit dans une démarche contemporaine prenant en compte la complémentarité des disciplines artistiques. Dans cet esprit, l'objectif dépasse le simple cadre de la chorégraphie et rejoint celui des « grands » spectacles populaires aux images fortes qui captent l'attention et étonnent.

Danse et cirque, l'association n'est pas nouvelle... Par le passé, l'univers du cirque a été traité dans de superbes spectacles comme Parade de Jean Cocteau – monté par les Ballets russes en 1917, d'après une chorégraphie de Léonide Massine sur une musique d'Erik Satie – ou Les Forains de Roland Petit – réalisé en 1945 sur une musique d'Henri Sauguet –, qui montrent l'un et l'autre la précarité de la vie au sein des troupes de cirques ambulants. Pour Sakountala, la rencontre est d'une autre nature. Élément scénique à part entière, le cirque est convoqué en tant qu'art au service d'un projet et garde sa spécificité technique. Trapèzes, cordes, murs d'escalade composent une scénographie impressionnante qui porte la narration ; la vie tragique de Camille Claudel, et les performances des acrobates sont là pour créer les images nécessaires à l'évocation de la folie de cette artiste. Aucun numéro n'est présent en tant que tel et chaque proposition d'acrobatie aérienne a pour origine un travail de recherche et de création réalisé en fonction des besoins du spectacle.

Cette conception particulière du numéro rejoint les aspirations de la nouvelle génération d'artistes de cirque qui, par leur polyvalence, veulent possibles toutes les ambitions de la création contemporai [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Odile COUGOULE, « SAKOUNTALA (M.-C. Pietragalla) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sakountala/