SA'DIENS ou SAADIENS LES (1554-1659)

ALCÁCER-QUIBIR BATAILLE D' (4 août 1578)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 333 mots

Appelée bataille d'Oued al-Makhazine (Wādī al-Makhāzin) par les Marocains, Alcácer-Quibir est un désastre pour l'armée d'invasion du roi de Portugal, Sébastien, vaincue par le sultan du Maroc, Moulay ‘Abd al-Mālik, le 4 août 1578. Dom Sébastião, catholique exalté, était obnubilé par un projet de croisade au Maroc en vue de convertir les musulmans au christianisme. Une première expédition ayant éch […] Lire la suite

CHÉRIFAT

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 256 mots

De l'arabe sharīf  : titre donné à celui qui se distingue par l'honneur, la gloire, la noblesse de sa personne et de son lignage. Le sharīf occupant un haut rang social, on comprend donc que ce titre ait été revendiqué en propre par une famille illustre entre toutes, celle du Prophète, les Banū Hāshim. (Jusqu'à ce jour, les Hāshimites portent le titre de sharīf.) Les deux principaux chérifats (ou […] Lire la suite

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 326 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La guerre sainte des Sa'diens (1523-1603) »  : […] Des confins « sauvages » du Sahara vont, une fois encore, surgir les forces nouvelles. Les Sa'diens, descendants du Prophète, venusd'Arabie au milieu du xiv e  siècle, prennent, à la demande des gens du Drā, la tête de la guerre sainte. Entre 1510 et 1523, ils s'imposent dans le sud du pays . La reprise d'Agadir sur les Portugais, en 1541, premier coup d'arrêt à la pénétration européenne, leur vau […] Lire la suite

MARRAKECH

  • Écrit par 
  • Daniel NOIN, 
  • Henri TERRASSE
  • , Universalis
  •  • 2 117 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une brève renaissance »  : […] Au xvi e  siècle, une famille de chérifs du Sud marocain, les Saadiens, réussit à ranger peu à peu le Maroc sous son autorité . Marrakech redevint la capitale du pays. Les Saadiens la dotèrent de nouvelles et grandes mosquées inspirées des sanctuaires almohades et y élevèrent une médersa qui reprenait l'ordonnance des collèges mérinides de Fès. Au palais du Bali, qui n'est plus qu'une ruine, et da […] Lire la suite