HERSFELD RUINES DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ancienne abbaye bénédictine, située au sud de Kassel (Hesse). Fondée au viiie siècle, elle fut reconstruite sous une forme grandiose entre 831 et 850 ; brûlée en 1038 et aussitôt rebâtie sur les mêmes fondations, l'abbaye reçut au xiie siècle son massif occidental à contre-abside au-dessus d'un portail. Brûlée en 1761 pendant la guerre de Sept Ans, l'abbatiale ne fut jamais reconstruite. C'est maintenant une majestueuse ruine où se déroule le festival annuel de Hersfeld. L'immensité des ruines (plus de cent mètres de longueur et plus de cinquante mètres de développement du transept) et la puissance de sa structure en font un inoubliable chef-d'œuvre de l'art du xie siècle, car c'est à cette période qu'appartient l'essentiel des murs conservés, la crypte sous le chœur, ce chœur lui-même, le transept « continu », à la mode romaine, c'est-à-dire non partagé par une croisée. Cette dernière disposition, inspirée par les basiliques paléochrétiennes romaines (notamment l'ancien Saint-Pierre), a été adoptée en Germanie à l'époque carolingienne (par exemple à Fulda, en Hesse, située plus au sud que Hersfeld). C'est au plan de l'église du xie siècle que revient le transept de Hersfeld, de même que celui de la nef aujourd'hui disparue. Ni l'un ni l'autre n'étaient voûtés, mais couverts de charpentes apparentes. Lors de la très rapide reconstruction du xie siècle, on a repris une grande partie des murs carolingiens, mais en rejoignant vers l'est une crypte-halle de dimensions très considérables. Le « massif occidental » roman a remplacé, au xiie siècle, une construction qui devait avoir la même fonction, celle d'une immense tribune servant en même temps de chœur occidental enserré entre deux tours qui n'existent plus. Avec celles des abbayes de Jumièges, en Normandie, et de Limbourg, dans le massif de la Hardt, c'est une des ruines religieuses médiévales les plus impressionnantes.

—  Louis GRODECKI

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification


Autres références

«  HERSFELD RUINES DE  » est également traité dans :

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'architecture ottonienne »  : […] Ce sont des traditions fort différentes qui prévalent au-delà des Alpes, dans le monde ottonien et post-ottonien. Ici, l'héritage carolingien s'affirme avec éclat, sous des formes impériales, toujours marquées du signe de la grandeur. Parmi les mécènes figurent les empereurs eux-mêmes, comme les Ottons et Conrad II, ou des prélats appartenant à leur entourage immédiat, qu'il s'agisse de Brunon de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_40542

Pour citer l’article

Louis GRODECKI, « HERSFELD RUINES DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruines-de-hersfeld/