MÖSSBAUER RUDOLF (1929-    )

Né le 31 janvier 1929 à Munich (Allemagne), Rudolf Ludwing Mössbauer fit ses études à l'Université technique de Munich puis à l'Institut Max-Planck de recherches médicales à Heidelberg. Il étudia à partir de 1953 l'absorption des rayons γ par la matière et soutint sa thèse sur les phénomènes d'absorption résonante par les noyaux atomiques en janvier 1958. Nommé professeur à l'Institut de technologie de Californie de Pasadena en 1961, il retournera enseigner à l'Université technique de Munich.

Rudolf Mössbauer

Rudolf Mössbauer

photographie

L'Allemand Rudolf Mössbauer lauréat, avec l'Américain Robert Hofstadter, du prix Nobel de physique, en 1961, pour la détermination de la forme et de la taille des nucléons. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'absorption résonante d'un rayonnement par un noyau advient lorsqu'un photon émis par un noyau atomique est, un bref instant plus tard, absorbé par un autre noyau de même espèce. Quelques mois après avoir soutenu sa thèse, Mössbauer observait à très basse température le phénomène d'absorption résonante sans recul qui porte désormais son nom. La théorie classique prédisait que le noyau frappé par le rayon γ devait subir un recul et qu'il en résultait une variation de la fréquence du rayonnement émis, qu'on devait artificiellement compenser pour observer le phénomène de résonance. Mössbauer comprit que, à basse température, le recul est assumé par tout le réseau cristallin auquel appartient l'atome et que la fréquence du photon n'en est alors pratiquement pas affectée. Il en résulte qu'on peut définir et utiliser des rayonnements de longueur d'onde extraordinairement précise (d'une précision atteignant 10—12).

L'effet Mössbauer se révéla vite un outil particulièrement efficace pour les mesures physiques de précision, tant en physique des solides qu'en physique nucléaire. Ainsi, en 1960, on put déterminer, pour la première fois, grâce à cette méthode, l'effet de la gravitation sur la fréquence d'un rayonnement lumineux et vérifier ainsi une prédiction essentielle de la relativité générale.

Rudolf Mössbauer reçut avec Robert Hofstadter le prix Nobel de physique en 1961.

Mössbauer a été directeur de l'Institut Laue-Langevin (Grenoble) de 1977. Il a reçu, en 1986, la médaille Albert Einstein.

—  Bernard PIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  MÖSSBAUER RUDOLF (1929- )  » est également traité dans :

MÖSSBAUER EFFET

  • Écrit par 
  • Pierre IMBERT
  •  • 2 155 mots
  •  • 3 médias

ni perte de résolution due à leur agitation thermique fut découvert et expliqué par le physicien allemand Rudolf L. Mössbauer en 1957-1958, ce qui lui valut le prix Nobel de physique en 1961. Ce phénomène de fluorescence résonnante sans recul des noyaux, universellement connu sous le nom d'« effet Mössbauer », concerne des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-mossbauer/#i_97884

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « MÖSSBAUER RUDOLF (1929-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-mossbauer/