ROUSSETTE, chiroptère

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chauve-souris frugivore vivant dans les régions chaudes et humides de l'Ancien Monde (Afrique, Asie, une partie de l'Australasie). Classe : Mammifères ; ordre : Chiroptères ; sous-ordre : Mégachiroptères ; famille : Ptéropodidés.

Les roussettes, représentées par quelque cent soixante espèces, possèdent une tête ressemblant à celle d'un chien ou d'un renard (d'où le nom de renards volants pour les plus grandes d'entre elles), de grands yeux bruns ainsi qu'un museau et des oreilles pointus. Leur corps est court et leurs longues surfaces membraneuses (patagium) formant les « ailes » relient les membres, et souvent la queue, au corps. Les deux premiers doigts de la main sont munis d'une forte griffe, le pouce étant par ailleurs long et libre. La queue est réduite, voire absente. La couleur de leur pelage varie du brun ocre au noir.

La taille et le poids des roussettes varient, en fonction des espèces, de 5 à 6 centimètres de longueur de corps, 12 à 15 centimètres d'envergure pour un poids de 3 à 5 grammes (Syconycteris australis) à 35 à 40 centimètres de longueur de corps, 1,7 mètre d'envergure pour un poids de 1,5 kilogramme chez la roussette géante des Indes (Pteropus giganteus), encore appelée renard volant géant, et surtout le kalong de Malaisie (Pteropus vampyrus). Leur espérance de vie peut atteindre trente ans en captivité pour les grandes espèces.

Nocturnes, végétariennes, les roussettes volent la nuit à la recherche de fruits et de fleurs. Ne possédant pas de système d'écholocation (système permettant à l'animal de se repérer par rapport à l'écho engendré par la réflexion sur les obstacles de ses propres cris), à l'exception du genre Rousettus (vivant en Égypte, en Inde et en Malaisie), elles se dirigent à la vue et à l'odorat. Certaines espèces croquent et sucent les fruits, d'autres se nourrissent de pollen ou de nectar qu'elles recueillent en léchant ou en mâchant les fleurs. Le jour, elles restent [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  ROUSSETTE, chiroptère  » est également traité dans :

CHIROPTÈRES ou CHAUVES-SOURIS

  • Écrit par 
  • Robert MANARANCHE
  •  • 2 190 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Systématique »  : […] Les Chiroptères se répartissent en deux sous-ordres : les Mégachiroptères chez lesquels le 2 e doigt comportant trois phalanges est indépendant du 3 e doigt ; les Microchiroptères qui ont au contraire le 2 e doigt pourvu de deux phalanges étroitement associé au 3 e  doigt. Les Mégachiroptères con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chiropteres-chauves-souris/#i_13097

CYANOBACTÉRIES ou CYANOPHYCÉES, anc. ALGUES BLEUES

  • Écrit par 
  • Pierre BOURRELLY, 
  • Jean Claude LEFEUVRE
  •  • 2 715 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Nocivité des Cyanobactéries »  : […] Les cyanobactéries, présentes dans la plupart des milieux aquatiques, sont capables de synthétiser une très grande variété de molécules. Cela va de produits utiles comme des antibiotiques, des antiviraux et antitumoraux jusqu'à différentes toxines qui font l'objet, en France, d'une surveillance depuis l'année 2000, en raison du risque sanitaire. Trois types de toxines sont habituellement répertor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyanobacteries-cyanophycees-algues-bleues/#i_13097

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « ROUSSETTE, chiroptère », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roussette-chiroptere/