NORRISH RONALD GEORGE WREYFORD (1897-1978)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste britannique né et mort à Cambridge. Ronald George Wreyford Norrish interrompt ses études à Cambridge en 1915 pour s'engager et servir comme officier d'artillerie au cours de la Première Guerre mondiale. Capturé en 1918, il restera six mois prisonnier de guerre. Il reprend ses études en 1919 et obtient son doctorat en 1924, à Cambridge, où il fera toute sa carrière. Il obtient son premier poste universitaire en 1926 et, en 1936, il succède à Thomas Martin Lowry au poste de professeur de chimie-physique à l'université de Cambridge, poste qu'il occupera jusqu'à son départ en retraite en 1965.

Durant sa carrière, Norrish a abordé avec succès de nombreux sujets, essentiellement dans le domaine de la cinétique chimique. Il s'est surtout intéressé aux processus photochimiques, en particulier dans les réactions de polymérisations et d'oxydations ; son résultat le plus important reste la mise au point et l'utilisation, à partir de 1945, avec son collaborateur George Porter, de la technique de « photolyse-éclair ». Norrish et Porter illuminent par des éclairs de lumière de très haute intensité et de très courte durée des mélanges gazeux, ce qui provoque la formation d'espèces excitées instables et donc très réactives, dont la structure et les réactions peuvent alors être étudiées par des méthodes spectroscopiques. Le mécanisme de réactions trop rapides pour être examiné expérimentalement par les méthodes antérieures peut ainsi être étudié. Norrish a partagé avec Porter et Manfred Eigen le prix Nobel de chimie pour 1967.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification


Autres références

«  NORRISH RONALD GEORGE WREYFORD (1897-1978)  » est également traité dans :

PORTER GEORGE (1920-2002)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 431 mots

Chimiste britannique né à Stainforth (Yorkshire). George Porter commence ses études universitaires en 1938 à l'université de Leeds. Après la guerre, il occupe divers postes en chimie-physique à l'université de Cambridge de 1945 à 1955, et effectue sous la direction de Ronald George Wreyford Norrish ses premières recherches en photochimie. Il construit le premier appareil de photolyse-éclair en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-porter/#i_97737

Pour citer l’article

Georges BRAM, « NORRISH RONALD GEORGE WREYFORD - (1897-1978) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ronald-george-wreyford-norrish/