McNAMARA ROBERT (1916-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Secrétaire américain à la Défense de 1961 à 1968. Diplômé de Berkeley et de Harvard, Robert Strange McNamara travaille au redressement de la Ford Motor Company et sera, en 1960, la première personne non issue de la famille Ford à présider l'entreprise, qu'il quitte un mois plus tard, appelé par John F. Kennedy pour occuper le poste de secrétaire à la Défense. En pleine guerre froide (baie des Cochons, crise des missiles à Cuba), il modernise les forces armées, restructure les procédures budgétaires du Pentagone et, surtout, substitue à la stratégie des « représailles massives » de l'ère Eisenhower la doctrine de la « riposte graduée ». Après avoir dans un premier temps encouragé l'engagement des États-Unis au Vietnam et cru en une victoire rapide, il commence à préconiser, dès 1966, un retrait des conseillers militaires américains et cherche un moyen d'engager des négociations de paix, ce qui amène le président Lyndon B. Johnson à lui demander sa démission. Il prend en 1968 la présidence de la Banque mondiale, et oriente l'institution vers la lutte contre la pauvreté et l'aide aux pays en développement ; il se retire en 1981. Dans son ouvrage, In Retrospect : The Tragedy and Lessons of Vietnam (1995), il revient sur les causes – politiques et militaires – du fiasco vietnamien. Un documentaire sorti en 2004, The Fog of War, dont il est le principal interprète, offre, au-delà de la biographie, une leçon d'histoire contemporaine.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  McNAMARA ROBERT (1916-2009)  » est également traité dans :

O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord)

  • Écrit par 
  • André FONTAINE, 
  • Pierre MELANDRI, 
  • Guillaume PARMENTIER
  • , Universalis
  •  • 16 041 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Vers un « partnership » atlantique ? »  : […] L'initiative des Britanniques avait aussi poussé les États-Unis à avancer un projet de grande portée. Car l'adhésion britannique aggraverait la discrimination qu'entraînait l'existence de la C.E.E. pour les exportations américaines. Certes, des progrès avaient déjà été réalisés à ce sujet. Le 14 décembre 1960, la charte de l'O.C.D.E. transformait l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-du-traite-de-l-atlantique-nord/#i_51891

Pour citer l’article

« McNAMARA ROBERT - (1916-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-mcnamara/