FROST ROBERT (1874-1963)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De l'émotion à la sagesse

Poète de la Nouvelle-Angleterre, et non pas de tous les États-Unis, il a chanté la vie rude de cette région, les hivers interminables et la solitude oppressante des fermes perdues dans la montagne, mais aussi le soudain réveil de la nature au printemps et les joies que procurent les travaux des champs. Sans tomber cependant dans le régionalisme : il s'est lui-même proclamé universalist ; son sujet n'est pas le fermier de Nouvelle-Angleterre, mais l'homme face au monde. Ses poèmes sont des métaphores, ou des « synecdoques », disait-il. Chacun d'eux est « une partie prise pour le tout », un fragment du puzzle universel dont le poète essaie de reconstituer le dessin.

Il n'écrivait pas par jeu, mais pour voir plus clair en lui-même et dans le chaos du monde. « Tout poème clarifie quelque chose. » Par « clarifier », il entendait « faire prendre conscience » d'horizons infinis sans donner pour autant dans le mysticisme ou la sentimentalité. Il ne s'apitoie jamais sur l'homme ni ne se lamente sur son insignifiance. Mais son stoïcisme n'exclut pas l'angoisse. Pour lui, comme pour les plus désespérés des poètes, la vie peut-être débouche sur le néant ou l'absurde plutôt que sur Dieu et l'harmonie, mais ironie et humour à tout moment freinent ses envolées lyriques et l'empêchent de sombrer dans le désespoir. Toute son œuvre mériterait le titre d'un de ses poèmes : « Feu et Glace ». Un feu caché y couve ; la glace de son scepticisme ne l'empêche pas de promener sur le monde un regard curieux et de décrire avec amour le décor dans lequel évoluent ces étranges créatures qu'on appelle les hommes et qui ne savent pas très bien ce qu'elles font là. Ses poèmes commencent par l'émotion (« begin in delight ») et s'achèvent par la sagesse (« end in wisdom »).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : professeur de littérature américaine à l'université de Paris-Sorbonne

Classification

Autres références

«  FROST ROBERT (1874-1963)  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 40 198 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Frost et Robinson »  : […] Certes, on distingue déjà chez un Trumbull Stickney, chez Louise Imogen Guiney, R. W. Gilder ou Madison Cawein une volonté de se déprendre de la tradition victorienne et georgienne qui domine alors l'Angleterre, et l'on ne peut minorer l'importance d'isolés comme Frost ou Robinson : sans provoquer de bouleversement formel, ils annoncent un réenracinement national de la poésie qui sera l'un des a […] Lire la suite

4 3 2 1 (P. Auster) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anne BATTESTI
  •  • 1 169 mots

Dans le chapitre « Des destins parallèles »  : […] Entre-temps, on voit se déployer un long récit à quatre branches, relancé dans chacune des sept parties du livre qui s’enchaînent chronologiquement, des premiers souvenirs d'Archie Ferguson jusqu'à ses vingt-trois ans, en 1970. Il s'agit d'imaginer, dès la découverte enfantine de la contingence des vies, quatre parcours possibles du même personnage, au gré des accidents et des situations familiale […] Lire la suite

ROBINSON EDWIN ARLINGTON (1869-1935)

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER
  •  • 795 mots

Premier poète américain d'importance apparu au xx e siècle, Edwin Arlington Robinson est largement un produit du xix e siècle finissant. Proche des trois grands moments de ce siècle, le romantisme, la période victorienne et le transcendantalisme, il vient à l'existence en même temps que cet « Âge doré » que Mark Twain et Henry Adams vilipendèrent à leur heure. C'est en 1869 que Robinson naît à H […] Lire la suite

Pour citer l’article

Roger ASSELINEAU, « FROST ROBERT - (1874-1963) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-frost/