Roger ASSELINEAU

professeur de littérature américaine à l'université de Paris-Sorbonne

FROST ROBERT (1874-1963)

  • Écrit par 
  • Roger ASSELINEAU
  •  • 1 051 mots

Les meilleurs critiques américains s'accordent à reconnaître que Robert Frost occupe, aux côtés de T. S. Eliot, une place centrale dans la poésie américaine du xxe siècle. On lui reproche parfois le caractère exclusivement champêtre de son œuvre, qui semble condamner toute notre civilisation. Il n'en est pas moins poète, parce qu'il a tenté de communi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-frost/#i_0

HEMINGWAY ERNEST (1899-1961)

  • Écrit par 
  • Roger ASSELINEAU
  •  • 2 819 mots

Ernest Hemingway est le représentant le plus typique de ce qu'on a appelé la «  génération perdue ». On désigne par ce terme, aux États-Unis, la génération jetée dans la Première Guerre mondiale, sacrifiée en quelque sorte aussi bien moralement que physiquement, car les survivants en étaient souvent revenus terriblement désabusés. Ils étaient partis pour une croisade et n'avaient vu partout en Eur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-hemingway/#i_0

O'NEILL EUGENE (1888-1953)

  • Écrit par 
  • Roger ASSELINEAU
  •  • 1 325 mots

Freiné par les inhibitions puritaines et souvent par une législation rétrograde, le théâtre américain ne s'est développé que très tardivement. Avant O'Neill, on ne jouait guère aux États-Unis, en dehors du répertoire anglais, que des farces grossières ou des mélodrames. Les auteurs les plus ambitieux composaient des pièces à thèse moralisantes, béatement optimistes. O'Neill, perpétuellement insati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-o-neill/#i_0

WHITMAN WALT (1819-1892)

  • Écrit par 
  • Roger ASSELINEAU
  •  • 1 778 mots

Auteur d'un unique recueil de poèmes, Feuilles d'herbe, qu'il a pendant toute sa vie constamment revu et enrichi, Whitman est indéniablement le plus grand poète lyrique américain et le plus original. Nul n'a mieux évoqué que Giovanni Papini le choc éprouvé lorsqu'on lit les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walt-whitman/#i_0