STONE RICHARD (1913-1991)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Économiste anglais né en 1913, Richard Stone a commencé sa carrière chez un courtier londonien, avant de rejoindre en 1940 les rangs du Bureau central des statistiques, à l'initiative de John Maynard Keynes. Ses relations avec ce dernier semblent n'avoir jamais été très faciles ; c'est peut-être la raison pour laquelle il s'est défendu d'appartenir à l'école de Cambridge, qui prétendait prolonger l'héritage de Keynes. Il enseignera à Cambridge de 1945 à 1980.

Richard Stone essaya d'abord de construire des outils nécessaires à l'élaboration des politiques budgétaires dont Keynes avait montré les incidences macro-économiques. Associant alors le concept de circuit économique aux instruments de statistiques des revenus, il pouvait donner naissance à la « comptabilité nationale moderne ». En collaboration avec son collègue James Meade (lauréat du prix Nobel d'économie en 1977), il publia en 1944 un livre (National Income and Expenditure) conçu comme une introduction à une comptabilité nationale encore très largement inconnue. La simplicité et la clarté de ses explications contribuèrent sans doute à le populariser rapidement. Dans l'immédiat après-guerre, certains se référaient volontiers à Richard Stone, tel François Perroux qui le fit connaître à Paris et situa ses propres réflexions dans le prolongement des travaux menés à Londres pendant la guerre. En 1945, Stone vint à Cambridge pour diriger une nouvelle section d'économie appliquée, formée d'un petit groupe de chercheurs qui constituèrent l'« école des économètres ». Il maîtrise la statistique mathématique, fournit d'importants apports à la théorie des indices et utilise l'algèbre linéaire pour présenter les relations du circuit économique. C'est là qu'il développa, grâce à l'informatique, son système d'intégration complète des comptes d'une nation. L'évidence actuelle de l'existence des comptes nationaux peut expliquer la surprise de c [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  STONE RICHARD (1913-1991)  » est également traité dans :

COMPTABILITÉ NATIONALE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 11 280 mots
  •  • 1 média

La comptabilité nationale est une représentation quantifiée du fonctionnement et des résultats économiques d'une économie nationale. Cette quantification s'effectue en unités monétaires, en partant du système des prix qui réalise, dans une économie de marché, une certaine objectivation des valeurs. Elle est présentée dans un cadre comptable articu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comptabilite-nationale/#i_92377

MEADE JAMES EDWARD (1907-1995)

  • Écrit par 
  • Gabriel POULALION
  •  • 926 mots

Né le 23 juin 1907 à Swanage, en Angleterre, James Edward Meade suit des études littéraires à Oxford, puis des études économiques à Cambridge (Grande-Bretagne), universités dont il est diplômé ( master of arts ) en 1928 et 1930, respectivement. Cette double formation universitaire lui vaut d'être élu fellow à Hertford College d'Oxford, où il ensei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-edward-meade/#i_92377

Les derniers événements

16-31 juillet 1983 • États-Unis - Amérique latineInitiatives diplomatiques pour éviter un conflit armé en Amérique centrale

centrale (Costa Rica, Honduras, Guatemala, Nicaragua, Salvador). Cette première réunion à neuf n'aboutit à aucun accord. Le 31, Richard Stone, envoyé spécial du président Reagan en Amérique centrale, rencontre pour la première fois, à Bogota, un représentant de l'opposition armée au Salvador : Rubén [...] Lire la suite

27-28 avril 1983 • États-Unis - Amérique latineDiscours du président Ronald Reagan sur sa politique centre-américaine

les lui accorde, car nombre de ses membres, traumatisés par la guerre du Vietnam, redoutent une éventuelle intervention directe des États-Unis dans ce pays. Le 28, le président Reagan nomme Richard Stone, ancien sénateur démocrate, ambassadeur extraordinaire en Amérique centrale. Celui-ci devra [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Françoise PICHON-MAMÈRE, « STONE RICHARD - (1913-1991) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-stone/