RHUME DES FOINS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Aussi appelé coryza spasmodique, le rhume des foins est une rhinite allergique, c'est-à-dire une pathologie d'hypersécrétion et congestion nasale saisonnièrement récurrente, accompagnée de larmoiement et d'irritation conjonctivale déclenchés par le pollen de certaines plantes (troène, graminées, par exemple) chez lesquelles la fécondation croisée nécessite le transport du pollen par le vent. Le contact avec ces pollens libère, chez les personnes allergiques de l'histamine au niveau des muqueuses, d'où congestion et hypersécrétion à ce niveau.

Les médicaments antihistaminiques soulagent temporairement, mais, sur le long terme, le meilleur traitement est la désensibilisation, laquelle est réalisée en inoculant, à doses soigneusement étudiées, des extraits des pollens en cause.

Le rhume des foins, comme d'autres affections allergiques (dermatites ou asthme) qui lui sont souvent associées peut, dans un tiers des cas, entraîner, faute de traitement adéquat, un état allergique difficilement réversible.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  RHUME DES FOINS  » est également traité dans :

ASTHME POLLINIQUE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 766 mots

La majorité des syndromes asthmatiques est provoquée par des substances produites dans l'environnement naturel et dont l'effet est, le cas échéant, amplifié par la pollution atmosphérique. Parmi ces substances, les pollens et les spores de moisissures, jouent un rôle dominant. En effet, l'étude de la fréquence des cas d'asthme dans le temps et en un lieu donné montre que sur un niveau de base, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asthme-pollinique/#i_7828

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 242 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La réactivité nocive »  : […] Jusqu'en 1902, tous les phénomènes immunologiques observés étaient considérés comme faisant partie d'un mécanisme général de défense de l'organisme. Mais, cette année-là, Richet et Portier ont observé un fait inattendu en étudiant l'action toxique d'extraits des tentacules de Actinaria . Une seconde injection de ces extraits n'induisait pas une augmentation de la protection […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunologie/#i_7828

PALYNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Armand PONS
  •  • 2 303 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'aéropalynologie et ses applications »  : […] Certains types de pollens et de spores peuvent être pour l'homme la cause directe de troubles allergiques plus ou moins graves ( coryza spasmodique ou «  rhume des foins », trachéite spasmodique et asthme bronchique), qui constituent la pollinose . L'identification précise du végétal producteur des grains allergènes (Graminées surtout, platane, mûrier de Chine, Composées avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palynologie/#i_7828

Pour citer l’article

« RHUME DES FOINS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhume-des-foins/